skip to content
IOC
Buenos Aires 2018

L'Égypte au sommet en pentathlon moderne à Buenos Aires 2018

Les Égyptiens Salma Abdelmaksoud et Ahmed Elgendy ont signé un retentissant doublé dans les épreuves individuelles de pentathlon moderne aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018. Elgendy s'est couvert d'or en gagnant aussi la compétition par équipes mixtes internationales avec la Chinoise Gu Yewen, dans une épreuve où Abdelmaksoud a pris la médaille d'argent associée à l'Argentin Franco Serrano.


Le monde du pentathlon moderne est désormais prévenu : voilà l'Égypte !  Deux athlètes du grand pays nord-africain ont dominé ce sport aux JOJ 2018 en remportant trois des quatre médailles d'or mises en jeu et une médaille d'argent : Ahmed Elgendy a été couronné champion olympique de la jeunesse en individuel puis par équipes mixtes internationales, tandis que sa coéquipière, Salma Abdelmaksoud a remporté l’or chez les femmes et l'argent dans l'épreuve par équipes mixtes.

"Je suis tellement heureuse d'avoir remporté ce titre, puisqu'il s'agit du premier véritable exploit de ma vie", a souligné Salma Abdelmaksoud. "Quand j'ai franchi la ligne d'arrivée, j'ai pensé que j'avais réalisé mon rêve et j'ai commencé à pleurer, car je me suis souvenue de tous mes efforts et de toutes les difficultés rencontrées pour m'entraîner, et aussi des efforts et du soutien de ma mère et de mon père." Partie deuxième dans la course-laser, onze secondes derrière l'Italienne Alice Rinaudo, Salma Abdelmaksoud l'a laissée sur place dès le premier passage au stand de tir, puis s'est envolée et a terminé la course détachée. Rinaudo a pour sa part été débordée par la Française Emma Riff et par la pentathlète de Chinese Taipei Chen Yu-Hsuan, qui ont pris respectivement l'argent et le bronze.

Quand j'ai franchi la ligne d'arrivée, j'ai pensé que j'avais réalisé mon rêve et j'ai commencé à pleurer, car je me suis souvenue de tous mes efforts et de toutes les difficultés rencontrées pour m'entraîner Ahmed Elgendy EGY

Pour Elgendy, la campagne triomphale de Buenos Aires 2018 a couronné une année remarquable. Ses deux médailles d'or olympique vont prendre leur place dans son armoire à trophées, à côté des titres mondiaux décrochés chez les juniors et chez les jeunes en avril et en août cette année. Contrairement à sa compatriote, il avait déjà construit une belle avance avant de partir en tête pour le combiné course/tir. Il a poursuivi sur le même rythme et a fini l'épreuve en solitaire. Le Russe Egor Gromadskii a terminé deuxième et le Français Ugo Fleurot troisième.

"C'est incroyable de réaliser ces exploits en seulement quelques mois", a observé le jeune pentathlète de 18 ans. "Maintenant, je veux non seulement disputer les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, mais également y obtenir une médaille. J'ai déjà participé à des compétitions au niveau senior et j'ai obtenu de bons résultats, alors je suis prêt pour ça ! "

IOC

Comme si cela ne leur suffisait pas, les deux Égyptiens sont ensuite montés sur le podium de la compétition mixte, annonçant clairement que leur pays se donne pour mission de devenir une des meilleures nations du pentathlon moderne. Elgendy s'est allié à la Chinoise Gu Yewen pour remporter la médaille d'or, tandis qu'Abdelmaksoud a terminé deuxième aux côtés de son coéquipier argentin Franco Serrano

"Le véritable secret de nos succès, c'est l'équipe", a révélé Elgendy. "Nous nous entraînons tous très durement, nous avons d'excellentes installations en Égypte. La fédération nous soutient parfaitement bien." Sharif Ahmed Fouad, président de la fédération égyptienne de pentathlon moderne et secrétaire général du CNO, a ajouté : "Nous avons travaillé si fort ces cinq dernières années. Nous étions proches lors des précédents JOJ (Nanjing 2014) puisque nous avions terminé quatrième et septième. Aujourd'hui, avoir gagné trois médailles d'or et une d'argent, c'est un rêve devenu réalité."

IOC

"Cela a pris du temps mais nous avons maintenant de superbes installations. Nous avons travaillé à innover dans notre sport, nous n’avons pas suivi les méthodes d’entraînement traditionnelles comme les autres, nous avons créé nos propres programmes de manière totalement différente de ceux d’autres pays, et nous en tirons les profits maintenant. "

Bien qu'il soit encore à la traîne de sports comme le football, le pentathlon moderne est déjà devenu un sport qui compte dans le pays et l'avenir s'annonce brillant pour les pentathlètes égyptiens. "Nous avons déjà plus de 3 000 pentathlètes modernes en Égypte. Notre équipe nationale ne compte que 30 membres, mais beaucoup plus de gens sont impliqués dans notre pays", a expliqué Ahmed Fouad. "Peut-être qu'il ne s'agit pas encore d'un sport si important en Égypte, mais j'espère qu'après ces trois médailles d'or, de nombreuses autres personnes viendront se joindre à nous."

back to top En