skip to content
Chad Ho Getty Images
Date
15 août 2016
Tags
Afrique du Sud, Natation de marathon
Rio 2016

L'autre Chad prêt à faire des vagues à Rio

Le marathon est l'une des épreuves les plus prestigieuses des Jeux Olympiques, traditionnellement choisie pour clore le programme d'athlétisme. Toutefois, son équivalent aquatique est loin de bénéficier d'un statut comparable, comme nous l'explique le champion du monde Chad Ho.

Le Sud-Africain fait partie des 25 concurrents engagés dans le 10 km. Cette course, programmée le 16 août au Fort Copacabana, mettra un terme aux compétitions de natation à Rio.

« Un peu de reconnaissance ne nous ferait pas de mal », lance notre interlocuteur.  « Je sais que les gens n'ont pas envie suivre une course pendant deux heures ; ils veulent des épreuves nerveuses, dont l'issue se joue en quelques secondes. » 

Chad Ho Getty Images

Le marathon figure pour la troisième fois au programme des Jeux Olympiques. « Je pense qu'il va gagner en popularité », estime Ho, vainqueur du 5 km des Championnats du Monde de Kazan 2015.  Cette distance ne fait toutefois pas partie des épreuves olympiques. Ho entend donc se consacrer au 10 km, une épreuve dans laquelle il a terminé à moins d'une minute de l'Américain Jordan Wilimovsky à Kazan.

À 26 ans, Ho reste pour beaucoup « l'autre Chad » au sein de l'équipe sud-africaine. En effet, Chad Le Clos, vainqueur du 200 m papillon il y a quatre ans à Londres, jouit encore d'une grande notoriété. « Dans un sens, cette discrétion fait mes affaires. Ça me permet de vivre tranquillement, sans avoir à me soucier des médias. Dès qu'il entreprend quelque chose, il se retrouve immédiatement en première page.  D'un autre côté, j'aimerais que mon titre de champion du monde soit davantage reconnu. Ça viendra avec le temps, j'imagine. » 

back to top En