skip to content
Date
22 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO , Australie

L'Australie parle à l'Australie

Entre victoires, défaites et interviews multiples, les athlètes australiens dialoguent en ligne avec des écoliers "down under".


Un ordinateur sur les genoux et un nœud dans les cheveux, la plus jeune concurrente des Jeux de Vancouver, Britteny Cox, 15 ans, spécialiste des bosses, raconte son aventure olympique à des écoliers australiens.

"Ils posent de drôles de questions et parfois on ne sait pas très bien quoi répondre", explique Britteny. "Mais c'est amusant de discuter avec eux."

Le programme "Dialogue avec un champion" permet à 30 écoles d'Australie de rester en contact avec des athlètes qui ont été choisis pour montrer l'exemple.

"Je leur dis qu'ils doivent se donner à 110 % dans tout ce qu'ils font. Il faut en vouloir et faire preuve de ténacité", déclare Britteny, qui trouve génial que des gamins de chez elle la considèrent comme un modèle à suivre.

La seule championne olympique australienne des Jeux de Vancouver jusqu'ici, Torah Bright, 23 ans, attend son tour devant le bureau.

"Mon mode de vie soulève toujours beaucoup de questions car je suis très différente de ce que l'on attend habituellement d'une surfeuse… mais c'est super", raconte cette championne toute menue, qui porte discrètement sa médaille d'or dans la poche de sa veste.

Torah et Britteny expliquent que le plus important lorsque l'on est un jeune sportif est d'aimer ce que l'on fait.

"Foncez et amusez-vous !" dit Torah. "Si vous vous amusez, vous donnerez le meilleur de vous-mêmes et réaliserez les meilleures performances."

Par Kimiya Shokoohi, reporter JOJ

back to top