skip to content
Date
25 août 2011
Tags
Innsbruck 2012 , JOJ

L'Australie est à son tour gagnée par la fièvre d'Innsbruck 2012


Espérant troquer son surf contre un snowboard sur les pistes enneigées d'Autriche, l'Australienne Alex Fitch, âgée de 16 ans, s'est rapprochée un peu plus ce mois-ci d'une éventuelle participation aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver en devenant la première championne féminine des séries australiennes de snowboard juniors.

Cette jeune athlète talentueuse, qui a débuté le sport à huit ans à peine après que son frère l'ait mise sur une planche et poussée du sommet d'une rue pentue et enneigée lors de vacances en famille, a qualifié l'Australie en half-pipe et slopestyle pour l'édition des JOJ de 2012 à Innsbruck grâce à sa performance lors des Championnats du monde juniors 2011 en Italie en avril dernier.

Mais Alex ne s'est pas automatiquement qualifiée. En effet, elle doit encore prouver qu'elle mérite sa place au sein de l'équipe australienne pour être sélectionnée et finalement choisie. Et à en juger par la manière dont sa saison a commencé, les choses se présentent plutôt bien.

"Je suis très impatiente concernant Innsbruck", a-t-elle déclaré avec enthousiasme. Et d'ajouter : "Je n'ai jamais participé à une compétition dans un environnement olympique donc je pense que ce sera une expérience fantastique. L'atmosphère sera incroyable avec tous les athlètes des autres sports réunis en un seul et même endroit."

Originaire de la côte centrale ensoleillée d'Australie, Alex, qui pratique aussi le surf, admet que le snowboard n'est pas un passe-temps qui va de soi dans son pays.

"Mes amis de la côte centrale ne comprennent pas. Ils se demandent pourquoi je souhaiterais être tout le temps en hiver, étant originaire d'une région balnéaire. Bon nombre de mes amis sont d'ailleurs des surfeurs", nous a-t-elle confié.

Et de conclure : "Certains de mes amis sont venus me voir concourir il y a peu de temps, et ils m'ont demandé si ces sauts étaient les plus grands que j'avais faits. J'ai souri et j'ai répondu que non, que mes sauts peuvent être bien plus grands que ça."

Bonne chance à Alex ainsi qu'à tous les autres athlètes qui espèrent participer aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver ! On croise tous les doigts …
back to top