skip to content

L'athlète canadienne Liz Gleadle explique comment démarrer la journée "comme un olympien"

Liz Gleadle Getty Images
C'est grâce au soin tout particulier qu'elle accorde aux détails depuis de nombreuses années que Liz Gleadle est aujourd'hui la meilleure lanceuse de javelot canadienne. Par conséquent, lorsqu'elle affirme que sa réussite est largement due à sa routine matinale, le mieux est de prendre des notes. En ce moment, l'athlète propose une expérience en ligne sur Airbnb, un appel groupé de 90 minutes sur Zoom au cours duquel elle explique comme nous pouvons tous "commencer notre journée comme un olympien". Surtout, n'oubliez pas votre maillot de bain...

Sortez-vous de chez vous tous les matins en bondissant, prêts à relever tous les défis de la journée ? Ou êtes-vous plutôt du genre à vous lever comme des zombies, à moitié endormis, en attendant que votre deuxième café fasse enfin effet ?

Aussi difficile à croire que ce soit, malgré leur niveau de forme physique, la plupart des athlètes olympiques appartiennent à la deuxième catégorie. Il leur faut un certain temps avant de s'activer ou ils commencent la journée somnolents et déshydratés. La Canadienne Liz Gleadle, star du javelot, n'échappait pas à la règle.

Toutefois, Liz Gleadle, qui a participé aux Jeux de Londres 2012 et Rio 2016 et s'entraîne actuellement pour ceux de Tokyo 2020, a toujours fait preuve d'une grande curiosité (et détient aussi un diplôme en kinésiologie). Frustrée par sa routine matinale et son manque d'énergie, elle a décidé de tester différentes façons de commencer la journée en forme.


Après avoir essayé différents types d'exercices et de régimes alimentaires, elle a peaufiné son programme à la perfection. Elle est convaincue que ses matinées stimulantes et ciblées ont contribué à améliorer sa santé et son bonheur et, plus important encore, à lancer ses javelots plus loin.

En ce qui nous concerne, nous ne nous mettrons pas tout à coup à lancer des javelots à 63,30 m (la distance atteinte par Liz Gleadle lors des Jeux panaméricains l'année dernière), mais son régime peut néanmoins avoir des effets bénéfiques pour le commun des mortels. C'est pour cette raison que Liz Gleadle a lancé son expérience en ligne sur Airbnb, nommée "Win the Morning like an Olympian" (Démarrez la journée comme un olympien), où elle invite activement les participants à appliquer sa routine matinale.

Fixant judicieusement le rendez-vous à 8 h 30, en direct de sa maison à Vancouver, l'athlète est une hôtesse drôle et chaleureuse, mais les informations qu'elle fournit reposent toutes sur des faits concrets. "Je ne fais jamais rien sans une bonne raison, car en athlétisme, tout se joue à quelques centimètres", affirme-t-elle. "Chaque détail m'est utile, d'une manière ou d'une autre. J'ai étudié les données scientifiques sur ce sujet et je sais qu'elles m'aideront à m'améliorer et à rester motivée."

Liz Gleadle Getty Images

Et d'ajouter : "J'ai aussi mis en place une routine pour le soir et une autre pour l'entraînement, mais celle du matin est la plus facile à partager. La façon dont nous commençons la matinée détermine tout le reste de la journée."

Liz Gleadle explique en quelques mots d'où vient cette obsession. Conteuse née, elle revient principalement sur sa terrible blessure à la veille des Jeux de Londres 2012, où elle avait été frappée à la jambe par un marteau qui avait échappé au contrôle de son lanceur à l'entraînement. S'il l'avait touchée n'importe où ailleurs, elle aurait pu y laisser la vie. Pourtant, sa convalescence lui a permis de tirer plusieurs leçons précieuses.

"Je prenais des bains de glace et je visualisais mon entraînement pour accélérer ma guérison", raconte-t-elle. "On m'avait dit que je devrais attendre huit semaines avant de pouvoir marcher à nouveau correctement, mais j'ai réussi à le faire en quatre semaines. Puis, j'ai battu le record canadien et je suis arrivée jusqu'à la finale des Jeux Olympiques. C'est à ce moment que j'ai réalisé qu'il ne faut pas se contenter de l'entraînement en lui-même, mais se surpasser si l'on veut atteindre son but. Ces efforts supplémentaires peuvent faire une énorme différence et permettre de réaliser ses rêves les plus fous."


Très vite, Liz Gleadle commence à appliquer cette logique à ses matinées. "Je ne suis pas du matin", avoue l'athlète de 31 ans. "Lorsque je participe à un évènement ultra exigeant la veille, je suis tout de même censée être échauffée et prête à lancer des javelots à 6 h du matin." En 2012, l'entraînement de la jeune athlète était particulièrement éprouvant ("C'était l'enfer du lundi au mercredi et à peine mieux le jeudi et le vendredi"), et elle devait être prête à l'affronter.

Elle a donc articulé ses matinées autour de cinq piliers : boire de l'eau salée et du jus de citron vert, faire de l'exercice, tenir un journal, méditer et prendre une douche froide. "Je ne fais pas toujours les cinq, mais l'eau salée et la douche sont indispensables et trois minutes suffisent pour les faire", souligne-t-elle.

Les participants à l'atelier sont invités à mettre en pratique chacun de ces éléments. Toutes sortes de personnes ont participé à l'expérience, des parents stressés aux cadres surbookés. Pour commencer, tous sont censés préparer une mixture à base de jus de citron vert et d'eau salée.

Liz Gleadle Getty Images

"C'est plutôt bon, comme une margarita", les encourage Liz Gleadle. "Mais le but est de vous donner un coup de fouet, si vous commencez la journée déshydratés comme moi. Ça stimule les électrolytes, active les glandes surrénales et aide à la digestion. Et en boostant vos hormones dès le matin, vous régulez votre tension artérielle, ce qui vous permettra aussi de mieux dormir."

Le groupe enchaîne avec les quatre autres éléments. D'abord, une activité physique de 90 secondes, principalement composée d'étirements et de squats, qui permettent d'activer très rapidement le corps et d'en tirer ainsi de nombreux avantages. Liz Gleadle explique ensuite que tenir un journal l'a aidée à se concentrer sur ses objectifs, des plus modestes aux plus ambitieux, ce qui a peu à peu renforcé sa confiance en elle et l'a aidée à croire en ses capacités (elle raconte notamment des anecdotes à la fois émouvantes et drôles).

Puis, elle dirige une séance de méditation avec le groupe. Les effets bénéfiques ne tardent pas à se faire sentir et certains membres du groupe reconnaissent même qu'ils n'ont pas été aussi détendus avant le petit-déjeuner depuis une éternité.

 


Enfin, le moment tant redouté arrive : la douche froide. Tout le monde enfile son maillot de bain et se dirige vers la salle de bain pour 40 secondes à couper le souffle sous un jet d'eau glacée. L'expérience est sans aucun doute revigorante et, comme l'explique ensuite Liz Gleadle, elle présente un nombre étonnant de bienfaits pour la santé.

À la fin de l'atelier, le groupe a l'impression d'avoir beaucoup appris. Qu'ils appliquent les cinq éléments à leur propre journée ou non, ils ont tous les outils en main pour améliorer n'importe quelle matinée.

"Si j'ai tant aimé cette aventure, c'est surtout parce qu'elle m'a donné l'occasion d'apprendre en permanence et de mettre en application de nouvelles informations, habitudes et activités qui révèlent l'incroyable potentiel humain", conclut Liz Gleadle. "Je veux partager mes habitudes les plus efficaces et soigneusement conçues, à savoir une routine matinale qui vous aidera à affronter la journée comme un champion."

Globalement, l'expérience est impressionnante. Si le javelot de Liz Gleadle lui vaut la victoire à Tokyo, quiconque ayant participé à cette fascinante vidéoconférence pourra, du moins en partie, comprendre comment elle y est arrivée.

Inscrivez-vous à l'atelier ‘Win the Morning Like An Olympian’ ici !

back to top En