skip to content

L’Anneau olympique de Richmond

2010 / International Olympic Committee (IOC) / FURLONG, Christopher - All rights reserved | Internal view of the Richmond Olympic Oval during the speed skating team pursuit event at the Olympic Winter Games Vancouver 2010.
L’Anneau olympique de Richmond a été spécialement bâti pour accueillir les épreuves de patinage de vitesse des Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver 2010. Cette salle fait désormais figure de pôle d’excellence international dans les domaines du sport, de la santé, du bien-être, de la culture et des loisirs. Elle est aujourd’hui utilisée par des athlètes de haut niveau et la population locale.

C’est la troisième attraction touristique de Colombie-Britannique en termes de fréquentation, avec 1 008 000 visiteurs en 2018. Dans sa configuration actuelle, le site abrite une piste de patinage de vitesse, deux patinoires aux dimensions olympiques, huit terrains en parquet, une piste d’athlétisme de 200 mètres qui entoure un vaste espace multisport, un mur d’escalade en salle, quatre studios d’entraînement et deux salles de yoga, un très grand centre de fitness, un centre d’entraînement pour l’aviron, un centre d’entraînement réservé aux athlètes de haut niveau, ainsi que des salles de réunion, un théâtre, une boutique d’articles de sport et un centre de médecine du sport. On y trouve aussi le premier musée olympique du Canada, ‘l'Olympic Experience’, un musée interactif membre du Réseau des Musées Olympiques célébrant les Jeux Olympiques et Paralympiques.

L’Anneau olympique de Richmond est également un centre national de sport de haut niveau. L'équipe nationale féminine de volleyball y a élu domicile tout comme Hockey sur gazon Canada. Le site sert aussi de centre d'entraînement pour les équipes canadiennes de tennis de table, d'escalade et de rugby en fauteuil roulant. Des manifestations sportives internationales, parmi lesquelles le Grand Prix mondial de volleyball de la FIVB, le "Judo Pacific International", les championnats du monde d’escrime ou encore les championnats du monde de karaté Goju-kai, s'y sont déroulées.

L’Anneau olympique de Richmond accueille par ailleurs des délégations internationales intéressées par l’utilisation des infrastructures depuis les Jeux. Un groupe de représentants des provinces du Hebei et de Beijing, des représentants de Bloomage Biotechnology China, des membres de l’Institut coréen des sciences du sport, ainsi que des chercheurs de la Fondation coréenne pour la promotion du sport et de l’Institut de recherche Hyundai ont ainsi visité l’Anneau olympique en 2017. Ils ont échangé sur les bonnes pratiques en termes de planification de l’héritage, en vue des Jeux Olympiques d’hiver de 2018 et 2022.

L'Anneau appartient à la ville de Richmond et est exploité par la Richmond Olympic Oval Corporation.

back to top En