skip to content
IOC/Ian Jones

L'ancien secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon proposé pour diriger la commission d'éthique du CIO


La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a proposé le nom de l'ancien secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon pour présider sa commission d'éthique. Cette proposition sera maintenant soumise au vote de l'ensemble des membres du CIO lors de la Session à Lima, Pérou, en septembre prochain. Dans le cadre des réformes engagées à la suite de l'adoption de l'Agenda olympique 2020, le président et les membres de la commission d'éthique du CIO sont désormais élus par la Session du CIO.

Si la proposition est adoptée, M. Ban succédera à l'actuel président de la commission d'éthique, M. Youssoupha Ndiaye (ancien président du Conseil constitutionnel du Sénégal), qui quittera ses fonctions à la fin de la Session à Lima.

M. Ban a été le huitième secrétaire général des Nations Unies, occupant ce poste de janvier 2007 à décembre 2016. À son entrée en fonction, il a pris l'engagement de faire respecter au sein des Nations Unies les normes les plus élevées en matière d'éthique, d'intégrité, de responsabilité et de transparence. L'une des premières mesures prises par M. Ban a été l'adoption d'un code de déontologie applicable à tous les employés. Un comité de déontologie a également été créé dont la mission était "d'uniformiser les normes et politiques“ au sein du système des Nations Unies.

M. Ban a toujours plaidé pour un renforcement du rôle du sport afin de relever les défis auxquels le monde doit faire face. C'est à lui que l'on doit la mention du sport en tant que "partenaire important" du développement durable dans le programme de développement des Nations Unies à l'horizon 2030. 

Lors de la Session du CIO à Sotchi en 2014, M. Ban avait déclaré : "Les principes olympiques sont ceux des Nations Unies." Il a porté la torche olympique à deux reprises – aux Jeux Olympiques de Rio 2016 et aux Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014 – témoignant à cette occasion du pouvoir unique du sport en tant que force au service du bien dans le monde.

Le président du CIO, Thomas Bach, a confié : "Le CIO est heureux et honoré que M. Ban ait accepté que son nom soit proposé. M. Ban a non seulement des états de service exemplaires dans les domaines de l'intégrité, de la responsabilité et de la transparence, mais c'est aussi un grand ami du Mouvement olympique."

M. Ban a indiqué pour sa part : "Je suis profondément honoré que mon nom ait été proposé pour le poste de président de la commission d'éthique du CIO et c'est avec humilité et responsabilité que j'accepte cette proposition. Les Nations Unies et le Comité International Olympique entretiennent depuis longtemps d'étroites relations de travail, chaque organisation contribuant à l'édification d'un monde pacifique et meilleur. J'œuvrerai dans le respect des principes qui gouvernent le Mouvement olympique et m'emploierai à améliorer la responsabilité et la transparence au CIO."

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,25 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos
YouTube: www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

back to top En