skip to content
Date
21 janv. 2012
Tags
Innsbruck 2012 , JOJ

L'Allemagne décroche l'or dans le premier relais mixte ski de fond/biathlon


L'Allemagne favorite avant l'épreuve a su se jouer de la neige abondante alors que son équipe composée de deux hommes et de deux femmes ont arraché l'or ce samedi dans l'épreuve du relais mixte ski de fond/biathlon, épreuve qui faisait ses débuts au programme olympique.

La Fédération de Russie a pour sa part décroché la médaille d'argent et les États-Unis ont créé la suprise en montant sur la troisième marche du podium.

L'athlète de biathlon, Franziska Preuss (GER), a terminé de manière impressionnante la première distance, en ne ratant qu'un seul tir au stand et en skiant vite. L'équipe allemande a ainsi disposé d'une longueur d'avance assez confortable qu'elle n'était pas prête à perdre. L'équipe a finalement bouclé le relais en 1 heure, quatre minutes et 23,4 secondes, remportant ainsi une médaille d'or bien méritée.

S'exprimant après la première distance, Franziska a reconnu qu'elle était plus que ravie des conditions climatiques de la course.

"J'adore lorsqu'il neige pendant une course. Les conditions météo d'aujourd'hui étaient idéales pour moi", nous a-t-elle confié.

Cette victoire a offert à Franziska Preuss sa troisième médaille d'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de 2012 à Innsbruck. Elle a en effet décroché sa première médaille d'or dans l'épreuve féminine du 6 km en sprint et sa deuxième dans le relais mixte en biathlon. C'est un exploit que de son propre aveu elle a encore du mal à réaliser.

"Je n'arrive toujours pas à y croire pour l'instant. J'espère que la semaine prochaine je réaliserai que j'ai remporté trois médailles d'or ici", a commenté la jeune Allemande.

La lutte pour la médaille d'argent a été bien plus serrée, les Américains ayant été à un point des Russes et prêts à leur voler la vedette. Pourtant, la Fédération de Russie est bien plus connue pour ses talents dans ces disciplines que les États-Unis.

À la fin, Alexander Selyaninov (RUS) a réussi à accélérer et à franchir la ligne à peine 0,5 secondes avant Patrick Caldwell (USA), avec un temps de 1h cinq minutes et 22,5 secondes, garantissant ainsi l'argent à son équipe. La médaille de bronze remportée par les États-Unis reste cela étant dit un remarquable succès.

S'exprimant après la course, un Patrick émouvant, qui avait commencé la dernière distance du relais à la deuxième place, a décrit la pression qu'il a ressentie quand le skieur de fond russe, Alexander, dont il connaît bien la puissance, était juste derrière lui. "

Je savais qu'il était là, sur mes talons, et il m'a dépassé dans mon premier tour. Je me suis donc mis dans ses traces, juste derrière lui et j'ai essayé de maintenir la cadence", a déclaré Patrick.

Et d'ajouter : "Nous ne faisions que de nous dépasser à tour de rôle, mais il a quand même fini par m'avoir. Il a juste été trop fort."

back to top