skip to content
Date
16 févr. 2006
Tags
Turin 2006 , Estonie , Actu CIO , Ski de fond

Kristina Šmigun tient bon dans le combiné poursuite

Après avoir fait ses premiers pas aux Jeux Olympiques à l’âge de 16 ans, Kristina Šmigun était une grande habituée de l’événement en 2006 à Turin. Elle avait maintenant 28 ans et disputait ses quatrièmes Jeux Olympiques, mais n’avait encore jamais gagné de médailles. Mais cela allait changer.


Elle n’était plus une outsider : en 2003, Šmigun avait remporté le Championnat du monde et était l’une des favorites dans le combiné poursuite. Celui-ci avait été allongé depuis Salt Lake City, la course classique et la course libre étant passées de 5 km à 7,5 km, après un départ groupé plutôt que par intervalles.

La Russe Yulia Chepalova et la Norvégienne Mariot Bjørgen avaient décroché l’or et l’argent au Championnat du monde l’année précédente, mais c’est la Slovène Petra Majdič qui prenait la tête après la manche classique, Šmigun arrivant deuxième. La lutte avait commencé.

Majdič s’essoufflait en poursuite libre alors que Šmigun ne traînait pas. Talonnée par la Tchèque Kateřina Neumannová, Šmigun prenait un léger avantage après une manche libre serrée.

Beckie Scott, la championne en titre, sonnait brièvement la charge pour passer devant tout le monde, mais cela ne dura pas longtemps et elle termina sixième. À la ligne d’arrivée, Neumannová poussait une dernière fois, mais ne parvenait pas à reprendre la tête : l’or était destiné à Šmigun, qui recevait ici sa toute première médaille olympique.

L’Estonie tout entière pouvait fêter son héroïne qui allait réaliser d’autres exploits dans le 10 km. Bjørgen devait à nouveau réaliser une belle course, tout comme Neumannová. Mais c’est bien Šmigun qui déjouait les pronostics.
Cette fois, elle prenait rapidement la tête alors que la Canadienne Sara Renner avait lâché pied au dernier point de contrôle. Šmigun n’avait jamais été aussi en forme et prenait même une avance phénoménale dans le dernier kilomètre, pour s’imposer avec plus de 20 secondes d’avance et décrocher sa deuxième médaille d’or des JO.

Elle disputa ses cinquièmes et derniers Jeux Olympiques à Vancouver en 2010, où elle remporta l’argent dans le 10 km, avant de prendre sa retraite sportive à l’âge de 32 ans.

back to top En