skip to content
Date
24 août 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Konrad Bukowiecki vaut son poids d’or

Le lanceur de poids polonais Konrad Bukowiecki a dominé ses adversaires pour remporter la médaille d’or, mais il a aussi avoué sa frustration…


« Je suis frustré parque je voulais battre le record de Pologne qui est de 23,23m, mais mon poids est retombé 6cm moins loin, donc, je ne suis pas complètement heureux » a-t-il expliqué. « Mon but principal était de réaliser un lancer record. L’or, c’est du bonus. Je ne suis pas satisfait »

Arrivé à Nanjing sur une série de victoires, dont sa première place aux Championnats du monde junior IAAF, Budowiecki était généralement considéré comme le favori pour l’or. Et il a rempli son contrat, lançant pour la victoire 2,17m plus loin que la meilleure marque du médaillé d’argent roumain Andrei Rares Toader.

Les athlètes japonais tiennent la distance

Pendant ce temps, sur la piste, les athlètes japonais ont réalisé des performances impressionnantes en remportant deux médailles d’or. Nozomi Musembi Takamatsu a signé une large victoire sur 3000m dames avec un record personnel en 9:01.58, sa plus proche adversaire, l’Allemande Alina Reh, terminant en 9:05.07. Son compatriote Minoru Onogawa a pour sa part remporté le 10 000m marche hommes en 42:03.64.

« Mon professeur au lycée m’a recommandé de me mettre à la marche de compétition » a expliqué Onogawa, « Trois ou quatre jours par semaine, je marche très vite, les autres jours, je cours. Ca n’est pas douloureux car je m’entraîne tous les jours. Tout ce que je peux dire, c’est que je suis très heureux. Cela fait un an que je m’entraîne pour cette médaille d’or ».

L’heure du marteau pour Xu

Au marteau féminin, la Chinoise Xu Xinying a remporté l’or avec un jet à 68.35m, le meilleur résultat de sa jeune carrière. Avec trois autres lanceuses dont le record personnel était supérieur à celui de Xu, sa performance a eu de quoi surprendre, jusqu’à elle-même. « Ce résultat est au-delà de mes attentes. Le niveau ici est très élevé. Les autres concurrentes étaient très nerveuses, mais moi aussi, et je me suis juste dit d’ignorer les classements » a expliqué  Xu.

Une autre médaille de chambrée !

L’Australienne Alex Hulley a pris la médaille d’argent derrière Xu pour compléter un « triplé de colocataires » « Hier soir, mes amies Jess et Sam ont remporté l’or et le bronze » a expliqué Alex à propos de ses camarades de chambre au Village, Jessica Thornton qui a gagné l’or sur 400m et Sam Geddes qui a pris le bronze sur 100m. « J’ai pété les plombs en les regardant à la TV, et ça m’a stimulée pour essayer de gagner. Ce soir, on va faire une grosse fête ! ».

Le show de Noah

Dans la finale du 200m hommes, Noah Lyles a remporté la médaille d’or en 20.80 devant Baboloki Thebe (BOT) et Chun-Han Yang (TPE). « C’est le retour des USA dominateurs en sprint et c’est juste le début du « Noah Show » a déclaré Lyles.

l’Ukrainienne Yulia Levchenko, qui a triomphé en finale de la hauteur dames avec un record personnel à 1,89m, la Russe Alena Bugakova, première au lancer du poids avec un jet à 18,95m, l’Ukrainien Hlib Psikunov, vainqueur du lancer du marteau hommes en battant sa meilleure performance (82,65m) et l’Ethiopien Yomif Kejelcha Atomsa qui a gagné le 3000m hommes en 7:56.20, ont été les autres médaillés d’or de cette belle soirée.


back to top En