skip to content

Kom fait tomber sa rivale polonaise lors d’une journée historique - Londres 2012 - Boxe

L’Indienne Mary Kom a fait sensation dès son premier combat Jeux Olympiques de Londres 2012, à l'ExCeL, lors d’une journée historique pour la Boxe féminine.

Les médailles par équipes seront décernées demain et les Saoudiens sont les leaders surprise de l’épreuve, devant la Grande-Bretagne, la Suisse, la Suède et les Pays-Bas avec quatre fautes.

Huit équipes se qualifient pour le deuxième tour, qui est décisif, de demain. Cependant, les Français et les Belges, favoris avant l’épreuve, sont déjà éliminés.

De plus, l’équipe allemande composée de Marcus Ehning, Janne Friederike Meyer, Meredith Michaels-Beerbaum et Christian Ahlmann est également éliminée car l’Arabie Saoudite, la Grande-Bretagne, la Suisse, la Suède, les Pays-Bas, le Canada, les États-Unis et le Brésil se sont qualifiés.

Les monuments londoniens les plus célèbres étaient représentés dans le parcours conçu par Bob Ellis, qui comprenaient des modèles réduits de la tour de Londres, de Big Ben, de la résidence du Premier ministre britannique et d’un bus à impériale londonien.

Prince Abdullah a déclaré « Entre la météo, le bus londonien et le Tower bridge, j’avais l’impression de visiter Londres aujourd’hui. Je n’arrive pas à décrire ce que je ressens, je suis tellement heureux ».

Cependant, le parcours d’Ellis était trop difficile pour certains, comme en témoignent les derniers cavaliers éliminés de la compétition individuelle, parmi lesquels on trouve l’Irlandais Billy Twomey, la Française Pénélope Leprevost et l’adolescente américaine Reed Kessler.

Twomey a déclaré à l’issue de son parcours : « On ne peut pas se satisfaire de huit fautes. Je suis très déçu et je ne peux m’en prendre qu’à moi-même ».

Le compatriote de Twomey, l’Irlandais Cian O’Connor est toujours en course dans l’épreuve individuelle néanmoins et demain, 11 des 46 participants actuels seront éliminés.

back to top