skip to content
2016 Getty Images
Date
29 mai 2017
Tags
Actualités Olympiques , COVENTRY, Kirsty , JOJ , Zimbabwe

Kirsty Coventry fière de relever le défi des JOJ 2018

La Zimbabwéenne Kirsty Coventry a été championne olympique de natation et elle a détenu des records du monde, mais son retrait du sport de haut niveau l’été dernier à l’issue des Jeux Olympiques de Rio 2016 ne signifiait pas pour autant la fin de son engagement dans le Mouvement olympique.

Âgée de 33 ans, elle a été récemment nommée chef de mission de son pays pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2018, qui auront lieu l’année prochaine en octobre à Buenos Aires. L’icône de la natation reconnaît son immense fierté d’avoir été nommée à ce poste, et elle estime que c’est une suite logique après sa sortie définitive des bassins l’an dernier.

Getty Images

« Cela me paraît être une évolution vraiment naturelle, dit-elle. J’en étais à me demander comment je pourrais aider les athlètes et cette proposition de poste est arrivée à point nommé. Cela m'a beaucoup réjoui. Je me suis dit que ce serait une belle opportunité de côtoyer des espoirs. Étant donné mon expérience au Comité International Olympique (comme représentante de la commission des athlètes du CIO au Conseil de fondation de l’Agence mondiale antidopage) ces dernières années et que je suis allée aux JOJ, j’avais l’impression que je pouvais apporter un plus aux athlètes pour qu’ils atteignent leurs objectifs. »

Getty Images

Les jeunes athlètes zimbabwéens ne pouvaient rêver d’une chef de mission plus qualifiée. Kirsty Coventry a en effet raflé tous les honneurs possibles dans sa discipline. Durant les 16 ans qu’elle a passés à écumer tous les bassins de la planète, elle a récolté un total incroyable de 20 médailles, que ce soit aux Jeux Olympiques ou aux championnats du monde. Elle a également connu les périodes creuses, indissociables du sport de haut niveau, et elle espère donc que son expérience complète constituera une ressource utile pour les jeunes sportifs du Zimbabwe.

« J’espère que mon expérience servira, dit-elle. C’est en partie ce qui m’a poussée à poser ma candidature à ce poste, le fait que j’ai vécu beaucoup d’expériences différentes en sport. J’ai traversé des hauts et des bas, j’ai connu des succès et des déceptions, et c’est pourquoi j’espère que lorsqu’ils viendront me voir, ces athlètes s’en imprégneront et se sentiront mieux. »

Les JOJ ont été une pépinière pour de nombreux jeunes athlètes, en les aidant très tôt dans leur carrière sportive internationale ainsi que dans leurs activités extrasportives. Beaucoup d’entre eux effectuent la transition  vers les Jeux Olympiques. Kirsty Coventry, qui n’avait que 16 ans lorsqu’elle a débuté sur la scène olympique, en convient. Elle estime sincèrement que les JOJ de l’an prochain en Argentine joueront un rôle important dans la transition souvent délicate entre les compétitions de jeunes et les rangs seniors.

« Je suis persuadée que cette expérience sera extrêmement importante pour les jeunes athlètes, explique-t-elle. C’est un très bon tremplin pour les aider à comprendre la grandeur des Jeux Olympiques, car c’est tout simplement colossal. Lors de mes premiers Jeux je me souviens que j’étais submergée et je me disais : ‘’mon Dieu, c’est absolument énorme !’’ Au Village, on côtoie beaucoup d’athlètes de différents sports, beaucoup de stars et de héros, ce qui est très différent. »

Getty Images

« Les JOJ vont également leur permettre d’appréhender la pression qui surgit lorsqu’on représente son pays au plus haut niveau. C’est vraiment important qu’ils soient confrontés à la réalité des grandes épreuves. Ainsi, lorsqu’ils atteindront le palier suivant, c’est-à-dire les championnats du monde ou les Jeux Olympiques, ils sauront ce qu’il faut faire et comment se préparer pour être performants. »

Getty Images
back to top En