skip to content
Date
08 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Natation , Hongrie

King, Hosszu, Sun et Murphy héros de la soirée au stade olympique aquatique

Les Etats-Unis brillent encore dans le bassin du stade aquatique olympique, avec six médailles remportées lundi, dont les titres de Lilly King sur 100m brasse et de Ryan Murphy sur 100m dos hommes. Le Chinois Sun Yang a remporte le 200m nage libre, et la Hongroise Katinka Hosszu s’est adjugée sa 2e médaille d’or, sur 100m dos.


La jeune Américaine Lilly King devenue championne olympique à 19 ans, et son compatriote Ryan Murphy, titré sur 100m dos, ont participé à une nouvelle moisson américaine de médailles avec six sur les treize distribuées lundi. La Hongroise Katinka Hosszu a de son côté remporté sa deuxième médaille d'or en trois jours en s'adjugeant le 100m dos après le 400m 4 nages. La "Dame de fer" a ensuite décroché sa qualification pour la finale du 200m 4 nages, où elle peut encore viser le titre. Sun Yang a lui enlevé le titre du 200m libre pour décrocher sa deuxième médaille en deux courses, après l'argent du 400m libre. A Rio, le Chinois est parti sur les bases de ses Jeux de Londres en 2012 ou avait remporté deux médailles d’or, une d’argent, et une en bronze.

Getty Images

Pour ses premiers Jeux Olympiques, King a résisté jusqu'au bout au retour canon de la Russe Yulia Efimova et s'est imposée en 1:04;93 avec 57/100e d’avance. « Cette victoire a un goût spécial. Ce sont mes premiers jeux Olympiques et je suis fière de représenter les Etats-Unis » a dit Lilly King, « C’est de la folie ce soir. Ma vie change instantanément. Je suis une médaillée d’or, c’est toujours ce que j’ai voulu être et c’est un sentiment incroyable ! ». Sa compatriote Katie Meili est allée quérir le bronze en 1:05.69. C'est la première médaille d'or olympique des Etats-Unis sur la distance depuis Megan Quann en 2000 à Sydney. La tenante du titre, la Lituanienne Ruta Meilutyte, est en revanche passée complètement à côté de sa course, terminant à la septième place à plus de deux secondes de King.

Getty Images

Le Chinois Sun Yang a remporté le titre du 200m nage libre, deux jours après sa médaille d'argent sur 400m libre. En 1:44 65, Sun a devancé le Sud-Africain Chad le Clos (2e en 1:45.20), le champion olympique en titre du 200m papillon, et l'Américain Conor Dwyer (3e en 1:45.23). Troisième aux 150m, Sun s'est imposé sur la dernière longueur en remontant Dwyer puis Le Clos, qui était parti rapidement, dans le tempo du record du monde aux 50m. A Rio, le Chinois de 24 ans est parti peu ou prou sur les mêmes bases qu'aux Jeux de Londres en 2012, où il avait décroché l'argent sur 200m libre, l'or sur 1500 et 400m libre et le bronze sur le relais 4x200m libre.

Getty Images

La « Dame de fer » poursuit son festival

L’Américain Ryan Murphy a touché le mur le premier en finale du 100m en s'approchant du record du monde et a confirmé l'hégémonie américaine sur cette épreuve aux Jeux. Murphy, qui a manqué d'égaler la meilleure marque de tous les temps pour 3/100e (en 51.97), a devancé sur le podium le Chinois Xu Jiayu (52.31) et son compatriote David Plummer (52.40). L'Australien Mitchell Larkin, champion du monde en titre, a pris la 4e place, à 3/100e du podium. Lors des sélections américaines, Murphy et Plummer avaient empêché Matt Grevers d'obtenir son ticket pour Rio afin de défendre son titre du 100m dos, acquis à Londres en 2012.

Getty Images

Les Etats-Unis ont remporté 15 titres olympiques du 100m dos, dont les six derniers, et gagné la moitié des médailles olympiques distribuées dans cette épreuve (37 sur 73). « J’ai encore tellement d’adrénaline ! » s’est exclamé Ryan Murphy. « Je me ressens aucune fatigue tellement je suis excité. Cela signifie tout pour moi. Je nage depuis déjà seize ans, et parvenir à ça, c’est un rêve qui devient réalité ».

Getty Images

La Hongroise Katinka Hosszu a poursuivi son festival dans le bassin du stade aquatique olympique en remportant lundi sa deuxième médaille d’or, s'adjugeant le 100m dos, deux jours après le titre sur 400m 4 nages. Hosszu, 27 ans, a devancé l'Américaine Kathleen Baker et un duo composé de la Canadienne Kylie Masse et de la Chinoise Fu Yanhui, troisièmes ex-aequo. Très retard à la mi-course (6e), la Hongroise a accéléré dans la dernière ligne droite pour s'imposer sur le fil. Pour s'adjuger samedi le 400m 4 nages, la "Dame de fer" avait abaissé de plus de deux secondes le record du monde. La Hongroise a hérité de ce surnom en raison de sa propension à nager et gagner de nombreuses épreuves.

Une heure environ après ce triomphe sur 100m dos, Hosszu a nagé les demi-finales du 200m 4 nages et a signé le meilleur temps avec un record olympique à la clé (2:07.45). « Je n’ai pas pu fêter ma victoire sur 100m dos, parce que j’avais encore une course derrière, j’ai donc essayé de me concentrer dessus. Je savais que je pouvais gagner, mais j’étais si fatiguée que j’ai dit à l’équipe hongroise avant la finale que je pouvais finir à n’importe quelle place, de la première à la huitième ! », a dit Katinka Hosszu dans la nuit carioca.

Getty Images

Michael Phelps en finale de son épreuve de coeur !

Michael Phelps s'est qualifié lundi pour la finale du 200m papillon Rio en réussissant le deuxième temps des demi-finales, derrière le Hongrois Tamas Kenderesi, déjà meilleur temps des séries. Après avoir fait longtemps la course en tête, l'Américain aux 19 titres olympiques a bouclé la distance en 1 min 54 sec 12, devancé dans la dernière longueur par Kenderesi (1:53.96). Le Sud-Africain Chad Le Clos, à peine une heure après avoir décroché l'argent du 200m libre, a pris la troisième place de la demi-finale (1:55.19) et le quatrième temps total derrière le Hongrois Laszlo Cseh (1:55.18), vainqueur de l'autre demi-finale.

IOC

Médaillé d'or en relais 4x100m nage libre dimanche, Phelps avait signé lundi matin le cinquième chrono des séries du 200m papillon et ne s'était guère montré satisfait de sa prestation pour sa première course individuelle à Rio. L'Américain cherche à reconquérir le titre de la distance, dont Chad Le Clos l'avait privé à Londres en 2012 (2e). Le 200m papillon est son épreuve de coeur, celle sur laquelle il s'est qualifié pour ses premiers jeux Olympiques en 2000 et a battu son premier record du monde, en 2001 à l'âge de 15 ans.

Getty Images

Katie Ledecky s'est pour sa part qualifié pour la finale du 200m nage libre en signant le 2e temps des demi-finales derrière la Suédoise Sarah Sjöström. Ledecky, meilleur temps des séries du matin (1:55.01), a cette fois bouclé la distance en 1:54.81 dans une demi-finale remportée par Sjöström (1:54.65). Le troisième temps a été l'oeuvre de l'Italienne Federica Pellegrini.

La prodige américaine âgée de 19 ans compte déjà deux médailles à Rio: l'or du 400m nage libre, record du monde à la clé, et l'argent sur 4x100m libre. Elle peut viser un triplé 200-400-800m qui n'a plus été réalisé aux JO depuis 1968. Sjöström, de son côté, a remporté l'or du 100m papillon dimanche soir en battant le record du monde, et une belle bagarre s'annonce entre les deux nageuses dans la nuit de mardi à mercredi en finale du 200m nage libre.

back to top En