skip to content
2012 Getty Images

Kimberly Rhode : six Jeux Olympiques, six médailles ?

La tireuse sportive Kimberly Rhode est la première athlète américaine tous sexes confondus à remporter cinq médailles en cinq éditions des Jeux Olympiques d’été. Et ce n’est pas fini !  Qualifiée pour les Jeux de Rio dans sa spécialité du skeet, elle est prête à porter son palmarès encore plus haut !

Le 29 juillet 2012 sur les sept postes de tir de la compétition de skeet féminin aux Royal Artillery Barracks de Londres, Kimberly Rhode réalise une performance étincelante en fracassant 99 plateaux sur 100 avec sa carabine. Record olympique battu et record du monde égalé, elle remporte sa troisième médaille d’or à 33 ans, seize années après être une première fois montée sur la plus haute marche du podium à Atlanta en 1996. 

« Je n’y crois pas encore ! » dit-elle à chaud après sa victoire, « du début de la compétition à maintenant, ça a juste été un tourbillon d’émotions. Je veux courir, crier, pleurer, sauter dans tous les sens. C’est incroyable. J’attends que quelqu’un vienne me pincer ! ». Quand on lui demande comment elle a fait pour se maintenir si longtemps au plus haut niveau, elle répond « C’est toujours nouveau pour moi, toujours excitant. C’est un voyage ». 

La plus jeune championne olympique du tir et un changement de discipline 

Née à Whithier en Californie, Kim rencontre sa passion à l’occasion de safaris en Afrique où ses parents l’emmènent à un très jeune âge. Elle se spécialise en double trap, remportant un premier titre mondial à 13 ans. Elle n’en a que 17 (et 5 jours) lorsqu’elle devient championne olympique de cette discipline, dominant les qualifications et la finale avec deux records olympiques de 108 et 141 points inscrits dans la fosse olympique de Wolf Creek le 21 juillet 1996 lors des Jeux d’Atlanta. Elle devient la plus jeune médaillée d’or de l’histoire de son sport aux Jeux. 

Après un bronze remporté à Sydney en 2000 derrière la Suédoise Pia Hansen (or) et l’Italienne Deborah Gelisio (argent), Kim Rhode sera la dernière championne olympique de sa discipline, remportant son 2e titre le 18 août 2004 au Centre de tir olympique de Markopoulo où elle devance d’un point la Sud-Coréenne Lee Bo-na. Le double trap féminin est ensuite retiré du programme olympique. « Changer pour le skeet a été le plus grand défi de ma carrière », raconte-t-elle, « Je me retrouvais opposée à des gens qui comptaient 20 ou 30 ans de pratique ». 

Mais elle monte en puissance dans cette discipline où les tireurs tentent d’atteindre les plateaux en se déplaçant sur un arc de cercle entre deux cabanes équidistantes d’où ils sont projetés. A Beijing le 14 août 2008, Kim va jusqu’au barrage pour la victoire entre trois concurrentes ayant marqué le même score (93, record olympique !). L’Italienne Chiara Cainero s’impose, et Kim sort gagnante d’un deuxième barrage pour la médaille argent face à l’Allemande Christine Brinker. Elle connait désormais toutes les marches du podium !

Le voyage escarpé vers Londres et la suite…

En 2009, la carabine Perazzi avec laquelle Kim Rhode a disputé ses quatre premiers JO est volée. Ses fans se cotisent pour lui en offrir une nouvelle. L’objet baptisé « Old Faithfull » est retrouvé et lui est retourné un an plus tard. Pourtant, c’est avec sa nouvelle arme qu’elle s’impose si brillamment à Londres, et compte bien défendre son titre en 2016 à Rio, et même au delà : « Le tir est un sport dans lequel vous pouvez mener une très longue carrière. Le plus vieux médaillé de l’histoire est Oscar Swan, âge de 72 ans quand il a disputé ses derniers Jeux. Je crois que j’ai encore quelques Jeux Olympiques en réserve ! ». 

Pour faire bonne mesure, Kim Rhode, championne des Jeux Pan Américains 2015, se qualifie pour ses sixièmes Jeux Olympiques dès le mois de mai 2016 en dominant de façon éclatante (reléguant sa plus proche rivale à 14 points) les sélections américaines en tir à Tillar dans l’Arkansas. « Six Jeux, c’est incroyable ! Depuis la fin mai, sachant que je vais à Rio, je m’entraîne à fond », dit-elle. « Ca va être un incroyable voyage. C’est un grand honneur. Lors des cinq Jeux précédents j’étais la seule athlète américaine en compétition dans mes épreuves. C’est génial que nous puissions maintenant être deux. Voir mon sport grandir, ça a été une expérience fantastique ». 

Dans le centre de tir de Deodoro, Kimberly Rhode ne sera que la deuxième athlète américaine à avoir disputé six éditions des Jeux Olympiques. Si, comme depuis 1996, elle revient médaillée du Brésil, elle égalera le lugeur italien Armin Zöggeler, seul olympien à s’être adjugé six médailles consécutives (aux Jeux d’hiver). Si elle gagne sa quatrième médaille d’or, elle sera la première a avoir réalisé cet exploit en tir féminin, depuis son admission au programme en 1984 ! Et comme elle l’a dit, ce ne sera peut-être qu’une étape supplémentaire vers d’autres Jeux Olympiques et d’autres succès…

Getty Images

back to top En