skip to content
Date
03 nov. 2011
Tags
Innsbruck 2012 , JOJ

Kevin Rolland et ses amis ravissent les foules au Musée Olympique


Les visiteurs du Musée Olympique en ont pris plein les yeux mercredi. Non seulement ils ont assisté en direct à l’annonce du skieur acrobatique français Kevin Rolland comme dernier ambassadeur en date des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2012 à Innsbruck, mais ils ont aussi pu rencontrer Yoggl, la mascotte d’Innsbruck 2012, qui est en train de devenir le chamois le plus connu de la planète.

Tous les objectifs se sont tournés vers la zone d’exposition du Musée consacrée aux sports d’hiver, où Kevin Rolland a été officiellement présenté par le président du CIO, Jacques Rogge, accompagné par la championne olympique de patinage artistique Yuna Kim, également ambassadrice des JOJ, dans une frénésie médiatique sans précédent.

“Je suis fier d’être un ambassadeur des Jeux Olympiques de la Jeunesse”, a déclaré Kevin à la foule. “J’ai 22 ans et, comme Yuna, nous avons presque le même âge que les athlètes qui participeront aux JOJ de 2012 à Innsbruck. Je ferai de mon mieux pour leur donner de bons conseils afin de les aider dans leur carrière.”

Kevin Rolland, champion du monde de ski acrobatique de la FIS, espère laisser sa trace aux Jeux Olympiques de 2014 à Sotchi auxquels figurera pour la première fois le half-pipe en ski. La discipline fera ses débuts à Innsbruck, où les JOJ d’hiver se tiendront du 12 au 23 janvier 2012.

Kevin Rolland rejoint ainsi Yuna Kim ainsi que les skieurs alpins Lindsey Vonn et Benjamin Raich comme ambassadeurs des prochains JOJ. “On ne saurait rêver d’une meilleure équipe d’ambassadeurs”, a déclaré le président Rogge.

Le rôle des ambassadeurs des JOJ est d’inspirer et de guider les athlètes qui concourront à Innsbruck, tout en encourageant les jeunes du monde entier à faire plus de sport.

“Dès que j’ai commencé la compétition, mon objectif était de décrocher une médaille d’or aux Jeux Olympiques de Vancouver”, a déclaré Yuna, qui a pris l’avion la veille depuis la Corée du Sud pour être présente à l’événement. “À présent j’ai réalisé mon objectif, mon rêve. Le moment est donc venu pour moi d’aider les jeunes athlètes à concrétiser à leur tour leurs rêves olympiques.”

Pendant que les enfants et les touristes enthousiastes se bousculaient pour se faire prendre en photo avec Yoggl, le président Rogge s’est dit convaincu que la première édition des JOJ d’hiver serait un succès.

“Les Autrichiens adorent les sports d’hiver. Ayant organisé les Jeux Olympiques d’hiver en 1964 et 1976, Innsbruck est un lieu de prédilection, plein d’histoire et de culture, qui accueille une concentration unique de sites sportifs”, a-t-il indiqué. “Après la grande réussite des premiers JOJ d’été à Singapour en 2010, j’ai toutes les raisons de croire qu’Innsbruck connaîtra le même succès.”

back to top