skip to content
Date
27 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Curling , Actu CIO , Canada

Kevin Martin - Curling

Le curling est une religion au Canada - c’est le deuxième sport national derrière le hockey sur glace – et à l’heure où tous les regards convergent vers Vancouver 2010, la plus grande star de la discipline s’appelle Kevin Martin, le skip de l’équipe nationale masculine. Martin a roulé sa bosse dans toutes les grandes épreuves, mais aucune n’a été aussi prestigieuse que celle-là. Lui et sa formation savent que la pression va être énorme et que tous les supporters locaux ne se satisferont pas d’autre chose qu’une médaille d’or. Il a donc beaucoup de poids sur ses épaules mais à 43 ans, il a également beaucoup d'expérience. Sa seule sortie précédente aux Jeux d‘hiver remonte à 2002 à Salt Lake City, où le Canada avait obtenu l’argent. Mais ici, sur la glace locale, cela ne saurait suffire.


L’équipe de Martin a obtenu son billet pour les Jeux de 2010 sur la base de deux ans de très bons résultats. Martin et ses pairs ont été sacrés champions du monde en 2008 avant de terminer deuxièmes l'année suivante, battus par une équipe britannique supposée leur mener la vie dure à Vancouver. Mais l’équipe locale, composée de Ben Hebert en lead, de Marc Kennedy en second et de John Morris en third, a malgré tout toutes les raisons d'être confiant en ses capacités.

Pour son premier match, elle se montre crispée et a besoin d’un bout supplémentaire pour s’imposer contre la Norvège 7-6. Les Canadiens trouvent ensuite leur vitesse de croisière et alignent une série record de neuf victoires en autant de matches, assurant leur présence en demi-finales.

Si la Norvège et la Suisse les rejoignent, les grands favoris britanniques se retrouvent au tapis après avoir perdu une rencontre décisive contre la Suède, qui décroche le dernier billet pour les demi-finales et le droit d'affronter le Canada.

Les Suédois font à nouveau impression contre Martin et les siens jusqu’à mi-partie, lorsque les Canadiens passent devant et l’emportent finalement 6-3. Comme la Norvège bat la Suisse 7-5 dans l’autre demi-finale, tout est prêt pour l’affrontement final entre Canadiens et Norvégiens.

Tout le pays retient son souffle. Lors de précédentes grandes finales, Martin et son équipe ont montré des signes de nervosité. Cette fois, il n’en est rien et leurs bras ne tremblent pas. L’équipe locale mène 3-0 à mi-parcours et malgré une remontée norvégienne, les Canadiens s'imposent finalement 6-3. Ils s’adjugent la médaille d’or et, avec elle, un nouveau record olympique : avec 11 victoires en 11 matches, ils terminent invaincus de la compétition olympique de curling, ce qu’aucune autre équipe n’a réussi depuis le retour de la discipline aux Jeux d’hiver en 1998.


back to top