skip to content
Kate Anderson
Date
11 sept. 2017
Tags
JOJ , Lillehammer 2016 , Actualités Olympiques

Kate Anderson : Bâtir un avenir meilleur

Sélectionnée par les États-Unis pour participer au programme YCM (Young Change Maker – jeune artisan du changement) aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver (JOJ) de Lillehammer 2016, Kate Anderson aide à présent des familles défavorisées du Mexique à avoir un logement dans le cadre du programme YCM+ du Comité International Olympique (CIO).

Comment as-tu été sélectionnée pour représenter les États-Unis comme jeune ambassadrice à Lillehammer ? 

“Je travaillais pour l’association de ski et de snowboard des États-Unis (USSA) en tant que responsable des sports lorsque le Comité National Olympique des États-Unis a invité toutes les instances dirigeantes du sport du pays à proposer des candidatures. Le processus de sélection était vraiment intense. Je devais produire une page Facebook en prétendant que j’étais à Lillehammer avec l’équipe et je devais montrer comment cuisiner un plat typiquement norvégien. J’ai eu la chance de décrocher le rôle.”

Parle-nous de ton expérience aux JOJ d’hiver de 2016. 

“C’était avant tout un immense plaisir. Aucun jour ne se ressemblait et j’ai rencontré des gens incroyables. Mon rôle principal était d’aider les athlètes à participer aux nombreuses activités proposées par le programme “apprendre et partager” à Lillehammer et ils ont vraiment tout essayé. C’était très satisfaisant de voir que chaque athlète profitait au maximum de son expérience aux JOJ et n’était pas seulement concentré sur ses propres compétitions.”

Quel est ton meilleur souvenir de Lillehammer ? 

“J’ai vu deux de nos jeunes athlètes – Jake Pates et Chloe Kim – remporter chacun deux médailles d’or, dans les épreuves de halfpipe et de slopestyle. C’était des moments très spéciaux pour Jake et Chloe et leur succès était aussi extrêmement important pour toute l’équipe.”

IOC/Arnaud Meylan
Comment en es-tu venue à participer au programme YCM+ ? 

“Pour mon initiative YCM+, je me suis associée à "Hope Sports", une organisation à but non lucratif basée aux États-Unis et fondée en 2015. Chaque année, nous réunissons un groupe d’athlètes et nous rendons au Mexique afin de construire de nouvelles maisons pour des familles défavorisées. Nous avons effectué notre première visite en juin il y a deux ans, lorsque nous nous sommes rendus à Tijuana avec 20 freestyleurs et snowboardeurs américains. Nous y sommes retournés en 2016 grâce à une bourse YCM+ de 5 000 CHF du CIO. Cette année, nous y sommes allés avec un groupe plus restreint d’athlètes de sports d’hiver mais accompagnés de quelques footballeurs et de la gymnaste Shawn Johnson, championne olympique aux Jeux de Beijing 2008.”

Kate Anderson
Qu’est-ce qui t’a attirée dans ce projet particulier ? 

“Cela a toujours été une passion pour moi d’aider les athlètes à donner quelque chose en retour, à avoir de nouvelles perspectives et à viser de nouveaux objectifs en dehors de la compétition, et je crois que c’est exactement ce que fait "Hope Sports". C’est-à-dire souligner l’importance d’avoir des buts précis dans la vie plutôt que de vivre uniquement en fonction de ses derniers résultats. L’esprit d’apprentissage et de partage des JOJ est toujours bien vivant durant nos voyages et c’est une joie de voir les athlètes apprendre les uns des autres.

En quoi le soutien de Panasonic au programme YCM+ renforce-t-il ton projet ?

“Nous avons reçu une caméra Panasonic que nous avons emportée avec nous au Mexique, ce qui nous a permis de faire un reportage sur notre voyage. Nous n’avions pas de caméraman professionnel dans le groupe. La caméra nous a donc permis de prendre nous-mêmes quelques superbes séquences. Par la suite, nous en avons publié certaines sur les réseaux sociaux, ce qui nous aide à diffuser le message de "Hope Sports", et nous avons aussi pu montrer à nos généreux sponsors comment leur argent était dépensé.”

Quelles sont les perspectives d’avenir pour "Hope Sports" ? 

“J’ai déjà commencé à planifier le voyage de l’année prochaine et je recherche de nouveaux athlètes participants pour apporter de la fraîcheur. J’espère pouvoir persuader quelques médaillés américains des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 de prendre part au projet.”

Kate Anderson
Quels sont tes plans pour l’année prochaine ? 

“Je vais à PyeongChang dans le cadre du programme mis en place par l’USSA pour les familles et amis. Ce programme a pour but d’apporter un soutien pratique à tous nos athlètes afin qu’ils n’aient pas à se soucier des personnes qui les accompagnent pour les soutenir en République de Corée. Ainsi, ils peuvent se concentrer sur leurs performances. Les JOJ de Lillehammer étaient la meilleure expérience de ma vie et je me réjouis de retrouver la famille olympique l’année prochaine.”

back to top En