skip to content
Date
09 févr. 2002
Tags
Salt Lake City 2002 , Actu CIO , Ski acrobatique , Norvège

Kari Traa réalise des prouesses en bosses féminines

La Norvégienne Kari Traa a été l’une des meilleures skieuses de bosses pendant de nombreuses années. Son talent n’a jamais été mis en doute et lui a valu de décrocher une médaille de bronze à Nagano.


Un an après les Jeux de Nagano, elle devient double vice-championne du monde en 1999, tant en bosses qu’en bosses parallèles, et les deux années suivantes vont lui permettre de s’affirmer comme la meilleure spécialiste du monde. Lorsque s’ouvrent les Mondiaux de 2001, la Norvégienne est nettement favorite et elle enlève sans coup férir les deux titres. Au début de l’année 2002, ses performances sont encore plus spectaculaires, puisqu’elle gagne toutes les épreuves de bosses de la Coupe du monde qu’elle dispute, sauf une, avant Salt Lake City

La seule femme à l’avoir battue durant la saison est l’Américaine Shannon Bahrke, qui s’est rétablie d’une grave maladie survenue plus tôt dans sa carrière pour devenir la principale adversaire de la Norvégienne.

Kari Traa termine première des qualifications des bosses, alors que l’Américaine passe également facilement ce cap en terminant cinquième. C’est d’ailleurs cette dernière qui établit le score de référence avec un total de 25,06 points, récompensant une belle prestation acrobatique et un chrono rapide. C’est un bon total, certes, mais il n’est pas imbattable.

La Norvégienne va relever le défi avec une détermination totale. Elle réalise le meilleur score tant en sauts qu’en technique et signe le troisième temps, ce qui lui permet de devancer Shannon Bahrke avec 25,94 points contre 25,06. Cet avantage impressionnant de 0,88 point est plus important que l’écart séparant les six skieuses suivantes!

La Norvégienne se remettra en piste pour quatre ans de plus et terminera deuxième des Championnats du monde 2005, puis obtiendra l’argent aux Jeux d’hiver de Turin 2006 avant de ranger définitivement ses spatules un an plus tard.

back to top