skip to content
2018 Getty Images
PyeongChang 2018

Kamil Stoch conserve son titre sur le grand tremplin !

Le Polonais Kamil Stoch, tenant du titre, a remporté samedi l'épreuve de saut à skis sur grand tremplin des Jeux de PyeongChang 2018 devant l'Allemand Andreas Wellinger et le Norvégien Robert Johansson.

"Je crois que je suis encore en train de rêver!", à lâché Kamil Stoch, qui devient le premier à réussir le doublé dans l'exercice depuis le Finlandais Matti Nykanen, sacré en 1984 et 1988. Avec le Norvégien Birger Rudd (1932 et 1936), ils ne sont que trois à avoir réalisé cette prouesse. A 30 ans, Stoch remporte sa troisième médaille d'or, en y ajoutant son titre sur petit tremplin à Sotchi en 2014. 

Getty Images

Dans un final décoiffant, il a cumulé 285,7 points avec un dernier bond à 136.5 m pour devancer Wellinger (282,3 pts et un 2e saut à 142.0m ), vainqueur plus tôt dans la semaine du concours sur le petit tremplin, et Johansson (275,3 pts), déjà en bronze sur petit tremplin. Deux autres Norvégiens pointent au pied du podium, Daniel Andre Tande (273,1 pts) et Johann Andre Forfang (271,6 pts). 

Champion du monde de la spécialité en 2013, auteur d'un fantastique Grand Chelem dans la Tournée des quatre tremplins en janvier dernier, Stoch s'était présenté en République de Corée pour devenir le premier sauteur à réussir deux doublés consécutifs. Mais il n'a pas réussi sur le  petit tremplin, où il il a fini quatrième.  

Stoch, Wellinger et Johansson en plein rêve 

Cette victoire sous les projecteurs du tremplin HS140 d'Alpensia comble Kamil Stoch, qui aura tout d'abord une pensée pour son épouse. "Je n'ai pas assez de temps pour dire à quel point je suis reconnaissant de son soutien. Ma femme est le plus grand cadeau de ma vie.". Quand à son rêve : "Je pense qu'il dure encore. Mais c'est un rêve magnifique, je ne veux pas me réveiller!".  

Getty Images

Et ce troisième titre olympique ? "Je veux dire un grand merci à tous mes coéquipiers, spécialement les entraîneurs, car ils nous offrent l'opportunité d'accomplir que ce nous pouvons faire. Je n'ai fait que travailler cette semaine car je savais que je n'avais pas encore montré tout ce dont j'étais capable, je voulais donc effectuer mes meilleurs sauts ici sur le grand tremplin. Et je crois que je l'ai fait !"  

Andreas Wellinger se souviendra sans doute longtemps de ses Jeux d'hiver 2018. Deux médailles, et ce n'est petit-être pas fini, puisque la compétition par équipes sur grand tremplin où l'Allemagne a toutes ses chances, a lieu le 19 février "Ça a été une grande compétition, à un très haut niveau, et je suis très heureux d'être encore présent pour la cérémonie des fleurs. Ça été beaucoup d'entraînement il y a deux et trois jours. Je ne sautais pas bien au départ, mais je me rapprochais pas à pas et mon dernier saut ici a vraiment été bon. J'ai pris ma chance. C'est fou de venir aux Jeux et de prendre l'or et l'argent dans les deux compétitions individuelles. C'est impensable et j'ai besoin de quelques semaines pour réaliser.  

Getty Images

Robert Johansson gagne lui aussi deux médailles, en bronze. "Je me sens bien depuis que je suis ici, mes sauts sont restés stables et me retrouver avec deux médailles en deux épreuves, c'est le but de toute une vie. J'ai rêvé de ça depuis que je suis tout petit, et finalement, c'est arrivé!".

back to top En