skip to content
Getty Images
PyeongChang 2018

Kamil Stoch arrive lancé à PyeongChang 2018

Le double vainqueur du saut à ski à Sotchi 2014 a redéployé ses ailes dans la saison pré-olympique, remportant la Tournée des 4 Tremplins pour la première fois, et le titre mondial par équipes avec la Pologne à Lahti, là aussi une belle première. Kamil Stoch, l'enfant de Zakopane, 30 ans, est prêt à jouer les premiers rôles sur les tremplins d'Alpensia !

Quelle belle saison 2016-2017 pour le sauteur polonais ! Après s'être montré quelque peu discret en Coupe du monde dans les hivers ayant suivi son fracassant doublé olympique à Sotchi 2014, Kamil Stoch a de nouveau déployé ses ailes, et de quelle manière ! En janvier, il commence par remporter pour la première fois la prestigieuse Tournée des 4 Tremplins. Toujours très bien placé en se classant 2e à Oberstdorf derrière l'Autrichien Stefan Kraft, encore 2e à Garmisch-Partenkirchen dans la compétition gagnée par le Norvégien Daniel-André Tande, puis 4e à Innsbruck où Daniel-André Tande l'emporte encore, il s'impose dans la dernière étape à Bischofshofen là où ses principaux rivaux décrochent. Ainsi, il remporte le classement de la Tournée avec 997,8 points devant son compatriote Piort Zyla (962,5 points) et Daniel-André Tande (941,8 points).

Toujours en janvier, il s'impose chez lui à Zakopane, devant 45 000 spectateurs en liesse avec un 2e bond à 131 m sous les vivats de ses supporters qui scandent son nom ! C'est sa sixième victoire sur le tremplin au pied duquel il a grandi. En mars, aux Championnats du monde de ski nordique à Lahti (Finlande), la Pologne remporte son tout premier titre par équipes sur le grand tremplin (HS130) avec un Kamil Stoch en grande forme, et ses coéquipiers Dawid Kubacki, Maciej Kot et Piotr Zyla qui devancent l'Autriche, l'Allemagne et la Norvège.

Stoch Getty Images

Lors de cette saison d'hiver au sommet, il gagne aussi sur le tremplin de Lillehammer (Norvège), deux fois à Wisla (Pologne), de nouveau devant ses supporters, à Sapporo (Japon) et en fin de saison à Vikersund (Norvège) pour finir 2e du classement général de la Coupe du monde derrière l'Autrichien Stefan Kraft après un mano a mano en tête du classement qui a duré toute la saison.

Pour couronner le tout, il établit le 25 mars la meilleure performance polonaise de l'histoire en vol à ski et le record du tremplin slovène de Planica (HS 225) avec un bond à 251,5 m.

Mi-février, la Coupe du monde est passée par Alpensia pour une compétition pré-olympique sur le tremplin HS140 où Kamil Stoch défendra son titre à PyeongChang 2018. Il s'est classé 3e de l'épreuve gagnée par Stefan Kraft devant l'Allemand Andreas Wellinger, mais s'est déclaré content de ce qu'il avait vu et réalisé. "C'était génial de sauter sur ce tremplin aujourd'hui. Il me plaît et j'ai apprécié ce que j'y ai fait. Tout le périmètre olympique ici a l'air vraiment bien, très moderne. C'est futuriste, mais on aime ! J'ai déjà de nombreuses compétitions derrière moi, et je n'ai l'esprit qu'à mon travail. Je reste concentré sur ce que je fais, j'essaye d'apprécier à fond le saut à ski et c'est tout !"

L'homme de Zakopane

Kamil Stoch est né à Zakopane, et son histoire avec le légendaire tremplin de cette localité du sud de la Pologne nichée au cœur des montagnes Tatra, où il a grandi, étudié, et progressé vers le plus haut niveau international est toute particulière. C’est en effet là, chez lui, qu’il débute en Coupe du Monde à 16 ans, le 17 janvier 2004. C’est encore là qu’il signe sa première victoire, le 23 janvier 2011 et il s'impose encore sur "son tremplin", mettant son public en fusion, en 2012, 2015 et 2017.

Stoch Getty Images

Kamil Stoch participe deux fois aux Jeux Olympiques, à Turin en 2006 et à Vancouver en 2010, sans obtenir de résultat marquant. Mais à partir de 2011, il monte en puissance sur la Coupe du monde FIS, et il remporte son premier titre mondial sur le grand tremplin de Val Di Fiemme le 28 février 2013 avec deux bonds à 131,5 m puis 130 m, avant d’être porté en triomphe dans l’aire de réception. Il déclare alors : "Mma vie ne change pas. J’ai finalement atteint un but, c’était un de mes rêves et c’est bien de l’avoir concrétisé."

Le doublé de Kamil Stoch à Sotchi 2014

Arrivé aux Jeux de Sotchi en leader de la Coupe du monde FIS (qu’il remporte pour la première fois en fin de saison), Kamil Stoch tue le suspense quasiment dès son premier saut en finale sur le tremplin HS106, RusSki Gorki le 9 février 2014. Avec 105,5 m (142 points), il laisse déjà ses plus proches poursuivants, le Norvégien Anders Bardal (135,8 points) et le Slovène Peter Prevc (134,8 points), se battre pour le podium à 3 m derrière. Vraiment intouchable, le Polonais récidive avec un deuxième saut à 103,5 m et remporte son premier titre olympique avec un score sans appel de 276,7 points devant Peter Prevc (argent) et Anders Bardal (bronze).

Stoch Getty Images

Le 15 février, Kamil Stoch devient le troisième homme de l'histoire à réaliser le doublé petit/grand tremplin aux Jeux d'hiver, en remportant le concours du grand tremplin HS140. "C'est extraordinaire, c'est comme un rêve devenu réalité et je n'y crois pas", s’exclame Kamil Stoch, 26 ans, qui aura dû s'arracher pour planer dans les airs turbulents et dompter la fougue du Japonais Noriaki Kasai, 41 ans. La différence se joue à peu de choses entre les deux hommes, Kamil Stoch devançant finalement Noriaki Kasai d'1,3 point au total (278,7 points contre 277,4 points). "J'ai fait une grosse erreur sur le 2e saut, et je ne sais pas comment j'ai pu sauter si loin. J'étais agressif, c'est sans doute la raison, "la vache !", c'est pour ça que j'ai l’or !", lâche le champion de Zakopane, qui rejoint le Finlandais Matrty Nykänen (1988) et le Suisse Simon Amman (2002, 2010) dans le club très fermé des auteurs du doublé olympique en saut à ski.

Il aura donc deux titres à défendre aux Jeux de PyeongChang, et sur la lancée de son bel hiver 2016-2017, il faudra compter sur lui pour jouer les premiers rôles à Alpensia, en individuel sur les petit et grand tremplins, comme par équipes avec la Pologne. 

back to top En