skip to content

Kagiyama vise Beijing 2022 après avoir gagné l'or en patinage artistique

Kagiyama Yuma (Japon) a obtenu une victoire surprise en patinage artistique individuel hommes dimanche, en partant de la troisième place après le programme court pour finalement décrocher l'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lausanne 2020.

En programme libre, Kagiyama a devancé les Russes Andrei Mozalev et Daniil Samsonov. Mais une routine remarquablement propre et accomplie, et une chute malheureuse de Mozalev, lui ont valu 239,17 points au total et la première place sur le podium.

Getty Images

"Je suis super heureux et cela me donne une grande confiance pour les tournois à venir ", a déclaré Kagiyama, 16 ans. "Le patinage libre est mon [programme] préféré, alors je n'ai pas ressenti de pression. Je me demandais combien de points je pourrais obtenir, mais je pensais pouvoir faire de mon mieux. Pékin 2022 est l'objectif que je me suis fixé pour l'instant."

Malgré leur déception, l'avenir du patinage artistique russe semble toujours entre de bonnes mains. Mozalev, 16 ans, a remporté l'argent et Samsonov, 14 ans, le bronze. Lors d'une séance précédente, Apollinariia Panfilova et Dmitry Rylov ont remporté les duos avec très grand style juste devant leurs compatriotes Diana Mukhametzianova et Ilya Mironov.

OIS/IOC

"Malheureusement, j'ai fait une grosse erreur sur mon axel, puis une petite erreur par la suite, alors je n'ai pas fait tout mon possible pour gagner", a déclaré Mozalev à propos de son malheur. "Mais maintenant, je vais travailler en direction de Pékin. C'est une bonne expérience."

La patinoire de Lausanne était remplie de supporters enthousiastes et la joie a été entendue lors de la victoire de Kagiyama. Avec une foule aussi bruyante, le principal défi auquel la plupart des jeunes étaient confrontés était celui des nerfs.

OIS/IOC

"C'est la plus grande foule devant laquelle j'ai patiné, et de loin", a déclaré Liam Kapeikis (USA), 15 ans, qui a terminé 10e.

"Pour mon premier patinage l'autre jour dans le programme court, j'étais extrêmement nerveux. Je pense que cela m'a affecté et j'étais un peu pressé. Mais aujourd'hui, je savais un peu plus ce qui allait se passer, donc j'étais préparé et moins inquiet. C'est super d'avoir ce genre d'expérience, parce que vous savez que cela va vous aider dans le futur. Je suppose que c'est tout l'intérêt des Jeux Olympiques de la Jeunesse. La foule est incroyable, et la meilleure chose est qu'ils sont vraiment positifs. Que tu fasses un bon ou un mauvais patinage, ils t'encouragent et font en sorte que tout le monde continue."


Nikita Kovalenko (ISR), 14 ans, qui a terminé 15e, a également ressenti la pression.

"J'avais peur avant le programme court, mais aujourd'hui ils m'ont donné de l'énergie. C’était une grande foule. J'ai vraiment apprécié être devant eux."

" Cela me stresse un peu, alors j'ai essayé de rester aussi calme que possible ", a dit Noah Bodenstein (SUI), 15 ans, qui a reçu un accueil enthousiaste de la part du public local et a terminé septième.

"Avant de sortir, j'ai juste mis mes écouteurs antibruit pour essayer de ne pas écouter ce qui se passait. Cela m'a aidé à me concentrer. Mais une fois que j'étais dehors, c'était vraiment bien."

back to top En