skip to content
Date
18 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO , Ski alpin , États-Unis d'Amérique

Julia Mancuso enchaîné avec un doublé d’argent en 2010 à Vancouver

Médaillée d’or à Turin quatre ans plus tôt, Julia Mancuso a enchaîné avec un doublé d’argent en 2010 à Vancouver. Ses performances canadiennes sont incontestablement encore plus belles que sa victoire italienne, elle qui a été harcelée par les blessures lors des deux saisons précédentes. Beaucoup d’observateurs ne croyaient même pas à sa présence lors de ces Jeux, si bien qu’en repartir avec une paire de médailles d’argent relève de l’authentique exploit. En outre, en portant son capital de médailles à trois, elle devient la skieuse alpine américaine la plus titrée sur la scène olympique.


Ses démêlés avec les blessures remontent à 2006, après les Jeux. Elle doit ainsi subit une intervention chirurgicale pour se faire enlever un bec osseux de la cheville droite, et il lui faudra plusieurs semaines pour récupérer. Ensuite, en 2008, ses soucis de santé prennent un tour encore plus grave, la faute à un problème de dos qui va affecter ses performances lors des deux saisons suivantes.

Julia Mancuso, surnommée « Super Jules », peut s’appuyer heureusement sur une volonté de fer, et la perspective de participer aux Jeux semble lui donner des ailes. Sa médaille d’or de 2006 lui a valu la célébrité et une piste de Squaw Valley porte même son nom. À Vancouver, elle transforme toutes ses frustrations en une démonstration éblouissante dans la descente, tout à l’attaque sur le tracé difficile, ce qui lui vaut de terminer deuxième derrière l'insatiable Lindsey Vonn. Le lendemain, elle enlève sa deuxième médaille d’argent dans le combiné derrière Maria Riesch, mais devant Lindsey Vonn qui a perdu un ski en heurtant une porte lors de sa deuxième manche.

En 2005, Julia Mancuso avait reçu un cadeau, en guise de porte-bonheur : un diadème en plastique, qu’elle va donc coiffer à deux reprises sur le podium de Vancouver.

back to top En