skip to content
Date
22 févr. 2014
Tags
Sotchi 2014 , Actu CIO , Snowboard Cross

Julia Dujmovits ouvre le palmarès du slalom parallèle sur le fil !

Julia Dujmovitz remporte le premier titre olympique féminin du slalom parallèle en snowboard, et la seule médaille d’or de l’Autriche dans la discipline à Sotchi, en battant l’Allemande Anke Karstens en finale.  Une autre Allemande, Amelie Kober, s’impose dans la « petite finale » face l’Italienne Corinna Boccacuni pour la médaille de bronze.


Sur 10 épreuves de snowboard disputées dans le Parc Extreme de Rosa Khutor, l’Autriche ne comptait encore aucune médaille jusqu’aux deux slaloms parallèles du samedi 22 février. Dans cette nouvelle épreuve au programme des Jeux d’hiver, elle obtient deux podiums d’un coup. Le bronze pour Benjamin Karl chez les hommes, et l’or pour Julia Dujmovitz dans la compétition féminine.

Dans son parcours, l’athlète de 26 ans doit d’abord surmonter un déficit de 5/100e face à la Russe Alena Zavarzina (épouse du double médaillé d’or des slaloms en snowboard Vic Wild, et montée sur la 3e marche du podium en géant parallèle), avant de l’éliminer en 2e manche. Rebelote en quarts, où la suisse Julie Zogg la devance de 10/100e en première manche, mais sort du tracé dans la suivante. En demi-finale, Dujmovitz élimine l’Italienne Corinna Boccacini avec autorité.

Un incroyable retour

La rencontre pour le titre va donner lieu à un incroyable retournement de situation ! L’Autrichienne, qui ne comptait pas parmi les favorites, affronte l’Allemande Anke Karstens. Cette dernière effectue une première descente éclair et prend un avantage de 72/100e manifestement impossible à rattraper.

Mais Dujmovits se lance dans la 2e manche le mors au dent, elle semble même surmonter une trajectoire un peu large, une apparente glissade, mais c’est sûrement dû à sa vitesse. Elle rattrape sa rivale, revient à sa hauteur, et la bat sur la ligne d’arrivée d’un petit bout de sa planche, soit 12/100e de seconde.

Dans la petite finale, Amelie Kober domine sa première manche face à Corinna Bocaccini de 44/100e et s’impose encore dans la 2e pour monter sur la 3e marche du podiium.

C’est la toute première victoire de Julia Dujmovitz en slalom parallèle ! Elle était montée sur les deux derniers podiums de géant parallèle en Coupe du monde FIS, 3e à Rogla (Slovénie) le 18 janvier et à Sudelfeld (Allemagne) le 1er février, et comptait dans la même discipline une médaille d’argent aux Mondiaux 2013 de Stoneham (Canada) et une autre aux Universiades  à Trentino (Italie) la même année.

Mais à Sotchi, Julia est entrée dans une nouvelle dimension. « Je ne sais pas quoi dire ! Je suis si heureuse ! Si reconnaissante ! » a-t-elle dit, découvrant l’ivresse de la victoire le jour où cela comptait le plus. « J’ai eu plusieurs blessures. Je me suis « fait » les ligaments croisés du genou deux fois, mais jamais, jamais je n’ai abandonné. Devenir championne olympique aujourd’hui, c’est fabuleux ! ».

back to top