skip to content
Date
07 oct. 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Judo hommes à Nanjing : de l’action sur le tatami !

Dans la compétition masculine de judo, les combats ont été extrêmement disputés, et les vainqueurs dans les quatre catégories au programme de ces JOJ sont de beaux champions qui se préparent sûrement un avenir au plus haut niveau dans les années à venir.


17 août : Bauyrzhan Zhauyntayev premier médaillé d’or

Le Kazakh Bauyrzhan Zhauyntayev a remporté la première médaille d’or de judo des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014 le dimanche 17 août dans le gymnase de Longjiang après une démonstration de force lors de la finale masculine des moins de 55 kg face à l’Azerbaïdjanais Natig Gurbanli.



L’acrobatique Gurbanli a toutefois fait de ce duel l'un des combats les plus intéressants de la journée au gymnase Longjiang en évitant de se retrouver sur le dos, malgré plusieurs projections au sol. Sa résistance a cependant été battue en brèche à deux secondes du terme, alors que les deux hommes étaient à égalité. Zhauyntayev l’a alors renversé sur une technique de l’épaule pour marquer un waza-ari.

Dès lors, l'affaire était entendue et c’est un Zhauyntayev aux anges qui a indiqué peu après n'avoir jamais perdu confiance. « Je me suis senti vraiment fort en finale. J’étais persuadé que je gagnerais ce combat. C’est un moment incroyable. »

Gurbanli s’est adjugé l’argent alors que le Belge Jorre Verstraeten et le Turc Oguzhan Karaca ont pris les médailles de bronze. 

Hifumi Abe dominateur    

Dans la catégorie des moins de 66 kg hommes, le Japonais Hifumi Abe n’a guère eu de difficulté pour s’imposer en finale, comme en témoignent les deux waza-ari inscrits au cours des deux premières minutes du combat qui l’opposait à l’Ukrainien Bogdan Iadov.



Le premier est intervenu après 25 secondes, à la suite d’un mouvement qui a fait retomber Iadov sur la tête et sur le dos. Le second est survenu à peine plus d’une minute plus tard, mettant ainsi un terme au combat puisque les deux avantages cumulés avaient valeur d’ippon.

La médaille d’argent est revenue à Iadov alors que l’Ouzbek Sukhrob Tursunov et le Chinois Wu Zhiqiang sont repartis avec le bronze.

18 août : Mikhail Igolnikov grâce aux pénalités


La catégorie -81kg était au programme ce lundi sur le tatami du gymnase de Longjiang. La finale  a tourné au combat d’endurance, puisque ni le Russe Mikhail Igolnikov, ni le Géorgien Tamazi Kirakozashvili n’ont réussi une attaque leur permettant de marquer durant le match.

Mais Kirakozashvili a récolté deux pénalités pour des prises incorrectes, ce qui a donné yuko et la médaille d’or à Igolnikov. Kirakozashvili a donc pris la médaille d’argent, alors que le Néerlandais Frank de Wit et leCubain Ivan Felipe Silva Morales ont terminé en bronze.

19 août : douloureuse victoire pour Ramin Safaviyeh

Ce mardi 19 août, l’Iranien Ramin Safaviyeh s’est blessé en remportant la médaille d’or des -100 kg face au Kirghize Rostislav Dashkov . Le combat se déroulait depuis trois minutes, quand Safaviyeh a réussi à renverser son adversaire et à se mettre en position pour l’immobiliser. Durant les 20 secondes qu’a duré la lutte au sol, le temps que l’arbitre lui donne la victoire par ippon, l’Iranien s’est fait mal à la jambe.

Safaviyeh a poussé un cri de victoire et de douleur, puis a rampé jusqu’au bord du tatami en tenant sa jambe droite avant d’être évacué sur une civière. Il a ensuite été aidé par ses entraîneurs pour monter sur le podium et se voir remettre sa médaille d’or.

Dashkov a pris la médaille d’argent et l’Allemand Domenik Schonefeldt a remporté son combat face à l’Argentin Gustave Basile pour la médaille de bronze.

21 août : une compétition par-delà les frontières

Maria Siderot (POR), Adrian Gandia (PUR), Ayelen Elizeche (ARG), Sukhrob Tursunov (UZB), Lisa Mullenberg (NED), Mikhail Igolnikov (RUS) et Morgane Duchène (FRA) ont remporté la médaille d’or de l’inédite compétition par équipes mixtes internationales.

Cette victoire de l’équipe « Rouge », par-delà les frontières et la barrière des langues et qui a créé de solides liens d’amitiés entre judokas de tous les horizons, a par ailleurs permis à Mikhail Igolnikov de repartir de Nanjing avec deux médailles d’or.

En finale, la formation « Rouge » a battu l’équipe « Geesink » formée de Wang Yu Jun (TPE),  Nermanja Majdov (SRB), Nastasya Turcheva (RUS), Layana Colman (BRA), Dzmitry Minkou (BLR), Ivana Sunjevic (MNE) et Ryu Seunghwan (KOR) 4-2.

Deux équipes mixtes internationales ont partagé le bronze et 29 médailles de judo ont été décernées en cette dernière journée, tandis que flottaient quatre drapeaux olympiques.

back to top