skip to content
2008 Getty Images

Journée olympique : Un olympien partage sa passion avec les jeunes pour susciter de nouvelles vocations

L'un des principaux intérêts de la Journée olympique réside dans la possibilité de mettre en avant des sports parfois moins connus du grand public. C'est sans doute la raison pour laquelle Edvinas Krungolcas, olympien lituanien du pentathlon moderne, était si impatient de participer à l'édition 2017.

Cette discipline est l'une des plus anciennes du programme olympique. Elle y figure depuis 1912 et réunit la natation, l'escrime, le tir, l'équitation et la course. La Lituanie s'illustre régulièrement dans ce sport : depuis 2004, elle a remporté quatre médailles olympiques. Krungolcas s'est lui-même adjugé l'argent, en 2008 à Beijing. 

À l'occasion de la Journée olympique 2017, notre interlocuteur a pris part à une compétition d'escrime dans son pays natal, afin d'initier des jeunes à une discipline qu'ils n'auraient peut-être jamais découverte par eux-mêmes. Selon lui, les enfants doivent essayer le plus grand nombre de sports possible afin de trouver la discipline qui leur convient le mieux.

« J'aimerais qu'ils bénéficient d'un choix aussi large que possible, confirme Krungolcas. Ils doivent se mettre en quête d'un sport qui leur corresponde. C'est pour ça que la Journée olympique est si importante en Lituanie : elle rassemble beaucoup de disciplines différentes dans un même lieu. On peut essayer plein de choses, obtenir des informations et des contacts. Il est même possible de rencontrer des stars, des champions olympiques, des médaillés, des entraîneurs et des vétérans. »

Quand Krungolcas a fait ses débuts, il n'imaginait pas un instant monter un jour sur le podium d'une épreuve olympique de pentathlon moderne. « Enfant, j'ai testé de nombreux sports, notamment le football et le basket. Mais finalement, je me suis décidé pour la natation. Je trouvais que c'était une discipline relativement simple et je la pratiquais pour m'amuser. Mais quand j'ai remporté ma première médaille, tout a changé ; j'en voulais toujours plus. Après dix années de natation, je suis passé au pentathlon moderne. »

L'olympien a pris sa retraite, mais sa carrière de sportif de haut niveau lui a enseigné de nombreuses leçons, dont il profite encore aujourd'hui.  Certaines compétences sont utiles dans tous les domaines et pas uniquement sur un terrain de sport, comme il aime à le rappeler.

« Le sport m'a tellement apporté : discipline, stabilité, détermination, concentration, maîtrise de soi, poursuit Krungolcas. J'ai aussi eu la chance de rencontrer beaucoup de gens sympathiques, j'ai visité de nombreux pays. C'est pour ça que j'ai tant aimé - et que j'aime toujours - mon sport. Il m'a aidé à prendre confiance en moi, il m'a donné le sentiment d'avoir réalisé de belles choses et quand j'ai remporté une médaille, j'avais l'impression de l'avoir mérité. Je me disais que mes adversaires devraient me craindre et non l'inverse. »

Le Lituanien assume parfaitement son rôle de modèle. Visiblement ravi, il entend bien profiter de la Journée olympique pour partager ses connaissances, ses conseils et son expérience avec les jeunes athlètes qui travaillent avec lui.

« Si vous voulez réussir quelque chose dans la vie, il faut commencer par avoir une attitude saine vis-à-vis de l'effort », explique-t-il. « Les enfants doivent pouvoir s'appuyer sur de bons exemples. À partir de là, ils seront lancés sur le droit chemin. Ils ont besoin de voir et d'entendre de belles histoires pour croire en eux. Les athlètes que nous sommes ont l'immense responsabilité de partager leur vécu et leur savoir avec les plus jeunes membres de notre communauté - les enfants. »

back to top En