skip to content
Date
27 juin 2011
Tags
JOJ

Journée olympique : les jeunes athlètes de Vancouver se souviennent du passé et se tournent vers l’avenir


La jeune reporter des Jeux Olympiques de la Jeunesse Kimiya Shokoohi nous raconte comment elle a célébré la Journée olympique dans sa ville natale de Vancouver, Canada.

Pour un groupe de jeunes sportifs de Vancouver, la Journée olympique rappelle des souvenirs.

Elle rappelle les objectifs atteints il y a un peu plus d’un an durant les Jeux Olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Elle rappelle que leurs propres objectifs sont tout aussi réalisables.

L’équipe masculine de basketball de l’Université polytechnique Kwantlen de Colombie-Britannique passe non seulement la Journée olympique à l’intérieur, mais aussi tout l’été.

À l’intérieur avec un ballon de basket. À l’intérieur à préparer une nouvelle saison, et les jeunes espoirs des prochains championnats.

"Les Jeux Olympiques m’ont montré combien il faut travailler dur pour y arriver", a déclaré le joueur Lonzell Webster. "Les athlètes s’entraînent incroyablement dur."

Pour la plupart de ces jeunes hommes, le basketball est plus qu’un sport.

"C’est un mode de vie", précise Lonzell. "Le sport, ce n’est pas seulement être bien placé sur le terrain, c’est quelque chose que l’on fait en dehors du terrain."

"Le sport est un mode de vie; le basketball est notre mode de vie. Il nous maintient en forme. Il nous aide aussi mentalement."

Si cette équipe universitaire passe la majeure partie de son temps à développer ses compétences à l’intérieur, il existe néanmoins un genre de basketball qu’AJ Adusei aime surtout pratiquer à l’extérieur : le basketball à trois contre trois.

Ou "basketball de rue" comme il l’appelle.

Pas de grand titre. Pas de championnat. Juste des amis. Pour s’amuser.

Ce sport a été officiellement introduit au programme des Jeux Olympiques l’été dernier à l’occasion des Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2010 à Singapour.

Depuis, le président du comité d’organisation des Jeux de 2012 à Londres, Sebastian Coe, a exprimé son intérêt pour ce sport et souhaite organiser des épreuves en marge des compétitions officielles.

"Je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas possible", a déclaré AJ Adusei. "C’est aussi du basketball. C’est aussi amusant."

Après les Jeux organisés à Vancouver, Ali Bosir attend de voir l’importance que le basketball pourrait prendre un jour dans sa ville natale.

"Vancouver nous a incités à nous mettre au basketball et à en faire un autre sport national", a indiqué Ali, faisant référence à l’amour bien connu des Canadiens pour un autre sport. "Nous voulons faire connaître ce sport au grand public, tout comme le hockey sur glace."

Tags JOJ
back to top