skip to content
Getty Images
Date
21 juin 2017
Tags
Natation , Actualités Olympiques

Journée olympique : la star de la natation indienne Rehan Poncha prêt à répandre la joie

Avoir eu le privilège de participer aux Jeux Olympiques est un fait d’armes que chaque athlète s’empresse de mentionner en évoquant son parcours sportif au sein de l’élite. Nombre d’entre eux mettent aussi en avant leur désir de rendre quelque chose au sport qui leur a tant apporté tout au long de leur carrière.

La Journée olympique, qui a lieu chaque année le 23 juin, constitue une occasion idéale pour les olympiens de renvoyer l’ascenseur à leur sport. L’Indien Rehan Poncha est de ceux-là. Âgé de 30 ans, le nageur sait l’importance de la Journée olympique et il mettra à profit les célébrations de cette année pour répandre la joie des Jeux auprès des athlètes de demain, tout en dévoilant à ces jeunes athlètes les bienfaits que le sport peut apporter.

Quintuple champion d’Inde de natation, Poncha a participé aux Jeux Olympiques de Beijing en 2008, mais depuis son retrait des bassins de compétition il y a quatre ans, il se dévoue corps et âme pour inspirer la prochaine génération de nageurs indiens.

Je leur conseille de devenir amis avec l’eau, qui le leur rendra au centuple. Rehan Poncha

À l’occasion de la Journée olympique, il animera cette année un atelier de travail consacré à la natation au club d’Otters à Bombay. Il conseille et entraîne de jeunes athlètes qui se préparent à participer aux championnats nationaux, et Poncha reconnaît que le fait de travailler avec ces champions en herbe dans son pays natal le passionne réellement.

« Même si je ne nage plus en compétition, je suis heureux de rester au contact du sport et de lui rendre un peu de ce que j'ai reçu, indique l’ancien recordman d’Inde. Travailler avec des nageurs et les aider à réaliser leurs rêves me comble de bonheur. Je leur conseille de devenir amis avec l’eau, qui le leur rendra au centuple. Je leur demande de se faire plaisir tout en poursuivant leurs objectifs. »

Le sport d’élite peut s’avérer un univers impitoyable, mais en même temps, il enseigne invariablement à chaque individu beaucoup de compétences qui lui sont utiles non seulement dans la sphère sportive, mais aussi dans la vie de tous les jours. Poncha est d’ailleurs convaincu que ses années d’athlètes lui ont enseigné un certain nombre de compétences dont il se sert quotidiennement.

Getty Images

« Les leçons que j’ai retenues de ma carrière sportive sont inestimables, dit-il. Des traits de caractère comme la discipline, la quête personnelle et la résilience se sont développés en moi à travers la natation. La natation m’a appris une chose essentielle : ne jamais baisser les bras, quel que soit le nombre d’échecs qui jalonnent la route menant aux objectifs. Elle m’a aussi appris que le succès n’est pas une fin en soi et qu’on n'a jamais fini d'apprendre. La natation et tout ce que j’ai réalisé dans les bassins continuent à porter leurs fruits dans ma vie quotidienne et les enfants s’en rendent compte quand je travaille avec eux. Ils réalisent par conséquent les bénéfices que le sport m’apporte et souhaitent m’imiter à leur façon. »

L’un des aspects les plus précieux du sport est qu’il donne aux gens un centre d’intérêt dans la vie et qu’il apporte son lot de motivation jour après jour. Pour l'entraîneur indien, ça n’a pas de prix. « Pour un enfant, c’est extrêmement important d’apprendre l’art de chercher sa voie et de trouver quelque chose qu’on va faire avec passion, dit-il. C’est valable pour tous les sports ou pour tous les arts, mais le plus précieux ici, c’est que le sport devient l’identité d’un ou d’une enfant, un but, qu’ils peuvent s’approprier avec conviction. Cela leur apporte en échange un énorme sentiment d’équilibre dans la vie et j’en constate les bienfaits chaque jour en travaillant avec ces athlètes en herbe. »

La natation m’a appris une chose essentielle : ne jamais baisser les bras, quel que soit le nombre d’échecs qui jalonnent la route menant aux objectifs. Elle m’a aussi appris que le succès n’est pas une fin en soi et qu’on n'a jamais fini d'apprendre. Rehan Poncha

Autre raison invoquée par Poncha pour justifier de la richesse du sport dans la vie de tout un chacun : même s’il s’est retiré du sport de compétition, il utilise toujours le sport comme un outil pour s’améliorer. Aujourd’hui golfeur, il se sert des leçons apprises dans l’eau pour son nouveau passe-temps. Il estime également que les jeunes nageurs qu’il conseille et entraîne lui font découvrir des choses chaque jour.

« Je me sens vivant lorsque je travaille avec des nageurs indiens qui veulent atteindre les mêmes buts que moi dans le bassin, dit-il. Ils m’incitent aujourd’hui à devenir un meilleur golfeur et c’est un peu comme si je n’avais jamais arrêté de nager, en continuant simplement à être athlète et aujourd’hui conseiller ou entraîneur. J’attends impatiemment chaque séance d’entraînement de natation pour la plus-value qu’elle m’apporte de mille et une façons ! »

back to top En