skip to content
IOC/OIS
Date
10 oct. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Buenos Aires 2018, JOJ
Buenos Aires 2018

Jour 4 : Ce qu’il s’est passé aujourd’hui aux JOJ

Revenons sur quelques moments mémorables de ce quatrième jour de compétitions aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Buenos Aires 2018


Performances de la journée

Le pays hôte était à l’honneur en ce quatrième jour, María Sol Ordas ayant accaparé les gros titres avec la première médaille d’or de ces Jeux pour l’Argentine, dans l’épreuve du skiff féminin.

Au Lawn Tennis Club du parc vert, un autre Argentin a fait parler de lui. En quart de finale, Facundo Díaz Acosta était opposé à Chun-hsin Teng de Chinese Taipei, tête de série ayant remporté les titres juniors des prestigieux tournois de Wimbledon et Roland Garros cette année.

Juan Jose Garcia

Mais les Porteños, les habitants de Buenos Aires, aiment plus que tout soutenir l’un des leurs – surtout si c’est un outsider – et Acosta, natif de Buenos Aires, a relevé le défi avec style, dupant Teng avec son jeu de gaucher pour l’emporter 6-2, 6-4. Désormais, la huitième tête d’affiche vise une médaille devant son public en adoration devant lui.

Au-delà des frontières

Ce quatrième jour de compétitions a également vu des athlètes mettre de côté leur attachement national pour participer ensemble, dans un esprit de compétition, à un certain nombre d’épreuves mixtes et plurinationales avec remise de médailles. Le parc olympique de la jeunesse est le lieu qui montre le plus cette diversité. La gymnastique et le judo ont organisé pour la première fois aux JOJ des épreuves par équipes continentales, et un groupe d’Européens s’est adjugé l’or le dernier jour de compétition en escrime.

Getty Images

“C’est vraiment agréable de se faire des amis avec des athlètes venant d’autres pays et de partager autant d’émotions avec eux. Nous sommes venus ici dans le même but”, explique l’Italienne spécialiste du fleuret Martina Favaretto, qui a partagé la piste avec des athlètes français, hongrois et ukrainiens.

CIO/OIS

Un vaste programme

World Rowing, la fédération internationale (FI) d’aviron, soutient elle aussi cette ambiance multiculturelle. Elle a organisé une série de courses de relais mixtes pour ses athlètes à Puerto Madero, à l’issue des épreuves avec remise de médailles qui se sont déroulées le matin. Il s’agit là d’un exemple parmi d’autres des nombreuses épreuves proposées tout au long de la journée dans les quatre parcs. Les FI du tir à l’arc, des sports équestres, du handball, du pentathlon moderne et du rugby organisent également des activités favorisant les échanges culturels et le développement personnel.

Un athlète à suivre de près

Chad Le Clos, ambassadeur officiel des JOJ, était la star de ce quatrième jour. Il s’est rendu sur le site de la natation et dans le village olympique de la jeunesse avant de participer à une “discussion avec les champions” aux côtés de quelques athlètes jouant le rôle de modèle. Il se tient toutefois à distance de certains athlètes des JOJ, comme le Hongrois de 18 ans Kristóf Milák, qui a déjà fait sensation en décrochant deux médailles d’or au Natatorium, et qui promet d’être un de ses plus redoutables adversaires à Tokyo 2020

CIO/OIS

Citation du jour

“Je suis ravi du résultat et aussi très heureux car nous avons donné une bonne impression de ce sport. L’escalade sera au programme des Jeux Olympiques au Japon. J’espère que tout le monde viendra voir ce sport à Tokyo 2020.” 

Le Japonais Keita Dohi a hâte d’avoir les Jeux Olympiques dans son pays après avoir remporté l’or dans l’escalade, un sport qui a fait une entrée remarquée au programme des JOJ.

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En