skip to content
Date
28 nov. 2002
Tags
Actu CIO

Jour 1 - 114e Session du CIO à Mexico


La 114e Session du CIO s'est ouverte avec la remise de l'Ordre Olympique à Flor Isava-Fonseca (membre honoraire du CIO) et à Ashwini Kumar(membre honoraire du CIO), suivie d'un hommage à João Havelange (membre actif du CIO) pour sa participation à sa cinquantième Session du CIO.

La Session du CIO, à laquelle sont présents 115 des 126 membres de l'institution, doit débattre de quatre questions clés qui détermineront l'orientation future du Mouvement olympique :

1. Les sept audits sur l'administration du CIO lancés par le président du CIO à la suite de son élection
2. L'étude du coût et de la complexité des Jeux Olympiques
3. La révision des réformes CIO 2000
4. Le programme olympique

Le premier jour a permis d'étudier les trois premiers points. Après le discours d'ouverture du président du CIO (voir ci-dessous), le directeur des finances, Thierry Sprunger, a présenté les résultats des sept audits menés sur l'administration du CIO. Le nouvel organigramme, approuvé lundi par la commission exécutive du CIO, a ensuite été expliqué en détail par le président, après quoi il y a eu discussions et commentaires de plusieurs membres pendant 45 minutes environ.

Les membres du CIO ont également élu la ville de Singapour comme ville hôte de la 117e Session du CIO en 2005, par 59 voix contre 51 à Guatemala City.

Les travaux de l'après-midi ont commencé par la présentation du rapport intérimaire de Richard Pound sur l'étude des Jeux Olympiques que la commission de onze membres a entreprise au cours des derniers mois. Voir ci-dessous pour consulter le rapport complet.

La deuxième partie de l'après-midi a été consacrée à un examen des réformes adoptées par le CIO en 1999. L'assemblée a notamment voté pour le maintien de l'interdiction des visites des membres du CIO aux villes candidates.

Deux points de presse ont eu lieu au cours de cette journée. Lors du premier, le président a surtout donné des informations d'ordre financier. M. Sprunger a indiqué que les réserves du CIO se montaient actuellement à USD140 millions et que l'organisation cherchait à les augmenter de USD 52 millions afin de pouvoir survivre financièrement pendant une période de quatre ans en cas d'annulation totale ou partielle des Jeux. Il a également précisé que la somme totale de USD 11,1 millions a pu être économisée en 2002 et versée sur le compte de la Fondation Olympique.

Les documents relatifs aux réformes du CIO en 2000
Tags Actu CIO
back to top