skip to content
2017 Getty Images
Date
11 janv. 2018
Tags
Actualités Olympiques , PyeongChang 2018
PyeongChang 2018

Johannes Lochner et Francesco Friedrich : les as du bobsleigh allemand

Avec ses deux pilotes de 27 ans, qui ont réalisé l'exploit de terminer à égalité pour devenir co-champions du monde 2017 du bob à quatre, l'Allemagne multiplie ses chances de podiums sur la piste du centre de glisse d'Alpensia aux Jeux de PyeongChang 2018 dans les deux disciplines masculines.

Un évènement exceptionnel dans le monde du bobsleigh se produit le 26 février 2017 au terme de la compétition de bob à quatre des championnats du monde IBSF à Königsee (Allemagne). Jamais deux pilotes ne s'étaient retrouvés co-médaillés d'or après quatre manches avec un temps total identique au centième de seconde près. Qui plus est du même pays. Qui plus est pour un triplé allemand ! L'équipe de Johannes Lochner (avec Matthias Kagerhuber, Joshua Bluhm et Christian Rasp) et celle de Francesco Friedrich (poussée par Candy Bauer, Martin Grothkopp et Thorsten Margis) se partagent le titre avec un chrono final de 3:14.10, alors que leur compatriote Nico Walther termine 3e à seulement 16 centièmes de seconde. À Königsee, Francesco Friedrich remporte aussi la compétition de bob à deux avec Thorsten Margis, tandis que Johannes Lochner prend le bronze en compagnie de Joshua Bluhm.

L'Allemagne est la nation la plus forte dans ce sport, la plus titrée aux championnats du monde comme aux Jeux d'hiver (11 médailles d'or depuis 1924, 27 en tout) et elle paraît en mesure d'aligner trois équipages à PyeongChang en 2018 dans les deux disciplines olympiques masculines - le bob à quatre et le bob à deux - selon le classement mondial qui sera arrêté le 16 janvier 2018. Ce fut d'ailleurs le cas aux Jeux de Sotchi il y a quatre ans. Friedrich et Lochner, qui se battent souvent pour la victoire sur toutes les pistes du monde, sont en pole position pour être deux des pilotes en course pour les podiums olympiques sur la piste du centre de glisse d'Alpensia.

Getty Images

 

Johannes Lochner veut faire mieux que son oncle aux Jeux d'hiver

Johannes Lochner est pour quelques mois encore le plus jeune des deux : il est né le 15 octobre 1990. Il dit depuis toujours : "Mon grand rêve est de devenir champion olympique ; pour cela, je dois surpasser mon oncle Rudi Lochner qui a gagné une médaille d'argent en bob à deux à Albertville en 1992". Comme l'a également souligné Heike Grösswang, secrétaire générale de l'IBSF : "Son histoire est amusante : son père lui a permis de s'essayer à ce sport, mais seulement pour un temps limité, car il avait déjà vécu cela avec son propre frère. Bien des années plus tard, Johannes est toujours là et il marche vraiment bien !'.

Parallèlement à sa carrière au niveau junior (double champion du monde à deux et à quatre en 2016 à Winterberg), Johannes débute en Coupe du monde en 2014. Il court également en Coupe d'Europe dont il remporte les deux classements généraux au terme de la saison 2015-2016 avant de gagner le titre continental à quatre, en janvier 2017 à Winterberg, finissant également… deuxième à deux derrière Francesco Friedrich.

C'est en 2017 qu'il prend véritablement son envol en Coupe du monde, obtenant six victoires dans les deux disciplines avant de démarrer l'hiver olympique sur les chapeaux de roue en s'imposant à Park City le 19 novembre 2017 avec comme équipiers Marc Rademacher, Christopher Weber et Christian Rasp. Il a aussi l'occasion de tester à plusieurs reprises la piste olympique d'Alpensia. Comme en mars 2017 pour une session internationale d'entraînement où il réalise trois fois le meilleur temps en bob à quatre. Ou encore pour la suivante en octobre 2017 où il termine 2e derrière… Francesco Friedrich. La piste de glace coréenne lui fait grande impression, et comme il l'exprime, "mes attentes sont grandes !".

Getty Images

 

Francesco Friedrich, le roi de la saison pré-olympique

Francesco Friedrich n'est que de cinq mois plus âgé (il est né le 2 mai 1990), mais sa carrière internationale a démarré plus tôt. Il totalise déjà sept médailles d'or aux championnats du monde, dont quatre titres consécutifs en bob à deux, en 2013, 2015, 2016 et 2017. Il n'est plus qu'à un sacre de la série record du légendaire pilote italien Eugenio Monti qui s'était adjugé cinq médailles d'or mondiales à la suite de 1957 à 1961. Francesco Friedrich a aussi participé aux Jeux de Sotchi 2014, sans obtenir des résultats à la hauteur de ses attentes : 8e avec Kevin Kuske aux commandes d'Allemagne-1, et pilote d'Allemagne-2 dans la compétition à quatre qu'il a terminée au 10e rang.

Sa saison pré-olympique est impériale, avec son doublé mondial à Königsee et le globe de cristal du bob à deux : une victoire au classement général de la Coupe du monde de la discipline scellée… par une victoire à PyeongChang lors de la dernière course de la saison 2016-2017 le 18 mars.

"La piste est géniale. Vous avez quelques parties difficiles, les virages 2, 9, 15… C'est fantastique de courir ici. Nous avons fait un très bon départ, et j'espère vraiment qu'on pourra encore le faire l'an prochain aux Jeux Olympiques", dit-il à chaud. Et d'expliquer : "Le virage 2 est très spécial. Il est grand ouvert et il faut vraiment bien diriger le bob pour en sortir proprement. C'est pareil à la sortie du 9 pour attaquer la ligne droite sans taper les murs. C'est ce qui donne la vitesse, c'est très excitant".  Pour couronner le tout, il remporte également à Alpensia le classement général du "combiné" : bob à deux + bob à quatre.

On le voit, l'Allemagne possède avec ses deux pilotes de 27 ans d'importants atouts pour les compétitions olympiques de PyeongChang 2018. Et il ne faut pas oublier Nico Walther, qui a le même âge, deux fois champion du monde junior en luge double hommes (2009 et 2010), devenu un pilote émérite de bobsleigh qui compte lui aussi des victoires en Coupe du monde. Et qui n'est jamais loin… Comme c'est le cas par exemple lors de l'épreuve à Winterberg le 10 décembre 2017, à deux mois des Jeux.  En bob à quatre, l'équipe Lochner s'impose devant celle de Walther à 23/100e de seconde et celle de Friedrich à 33/100e de seconde. Et pour bien finir l'année, l'étape suivante à Innsbruck se confondant avec les championnats d'Europe, Francesco Friedrich conserve son titre continental à deux avec Thorsten Margis le 16 décembre, et Johannes Lochner en fait de même à quatre le lendemain en compagnie de Marc Rademacher, Joshua Bluhm et Christian Rasp. Génération bob ! 

back to top En