skip to content
IOC
Date
11 févr. 2015
Tags
Lake Placid 1932 , Combiné nordique , Norvège , Actu CIO

Johan Grøttumsbråten imbattable en combiné nordique


Qui peut battre Johan Grøttumsbråten, porte-drapeau de la délégation norvégienne, dans le combiné nordique des Jeux de Lake Placid ? L’épreuve est disputée à l’époque dans l’ordre inverse de celui que nous connaissons aujourd’hui : le ski d’abord (sur 18km, une compétition à part entière), puis l’épreuve de saut sur tremplin.

Le champion Norvégien est déjà quintuple médaillé olympique : il a remporté l’argent sur 18km, ainsi que le bronze sur 50km et dans le combiné nordique à Chamonix en 1924. Quatre ans plus tard à Saint-Moritz, il s’est adjugé les deux titres : 18km et combiné. Ici, sur la distance, dans les Monts Adirondacks au nord de l’Etat de New York, le 10 février 1932, il se montre le plus rapide des concurrents également engagés dans l’épreuve qui se conclut avec le saut sur le tremplin « Intervales Hills » le lendemain.

Il se classe 6e de la course en 1h27:15, au passage, la seule épreuve olympique où Grøtttusbråten n’aura pas gagné de médaille en trois participations aux Jeux d’hiver ! Mais il s’élance donc dans la 2e partie de la compétition avec un capital maximum de 240 points.

Dès lors, son compatriote Hans Vinjarengen peut bien retomber à 62m lors de son 2e saut, le Suédois Sven Ericsson réaliser 61,5m, le Suisse Fritz Kaufmann atterrir à 60,5m ou encore l’Américain Lloyd Ellingson réussir 56m : tous ont terminé beaucoup trop loin lors de l’épreuve des 18km en ski de fond.

Grøttumsbråten réalise deux sauts solides à 51m et 50m pour prendre la 6e place de ce concours sur le tremplin, mais surtout, pour faire un vainqueur intouchable avec un total de 446 points, loin devant ses compatriotes Ole Stenen (8e du 18km, deux sauts à 48m et 52m, 436,05 points) et Hans Vinjarengen (13e du 18km, deux sauts à 54m et 62m, le plus long du concours, pour un total de 434,6 points). Pour sa sixième médaille olympique et son troisième titre remporté à 32 ans, Grøtttusbråten mène un nouveau triplé norvégien.

Johan Grøttumsbråten s’est fait une place de choix dans la légende du sport norvégien, puisque outre ses six podiums olympiques, il est un des très rares champions cinq fois vainqueur du combiné nordique dans le prestigieux Festival de ski d’Holmenkollen (1923, 1926, 1928, 1929, 1932) et compte trois titres mondiaux remportés en combiné nordique et sur 18km à Lahti en 1926 et à Oberhof en 1931. Il sera également un résistant, au sein des services secrets norvégiens durant l’occupation de son pays au cours de la deuxième guerre mondiale.

back to top En