skip to content
Turin 2006

Joey Cheek devint un véritable champion à Turin

Déjà reconnu comme l’un des meilleurs patineurs de vitesse au monde, Joey Cheek devint un véritable champion à Turin.


Quatre ans plus tôt, à Salt Lake City, il était apparu sur le devant de la scène internationale en remportant une médaille de bronze au 1 000 mètres. Cet événement allait marquer le début des meilleures années de sa carrière. Il décrocha de nouvelles médailles de bronze l’année suivante, au Championnat du monde toutes épreuves.

Il accéda à son premier podium aux Championnats du monde de sprint 2005 puis, la saison suivante, devint champion du monde.

Cheek arriva donc à Turin en favori. Ses supporters ne furent pas déçus puisqu’il triompha sur le 500 mètres. Il fit sensation lors de cette épreuve, où il fut le seul athlète à terminer sous la barre des 35 secondes - un exploit qu’il accomplit même deux fois ! Après s’être battu pendant des années pour accéder au plus haut niveau de son sport, Cheek, désormais âgé de 27 ans, était enfin acclamé comme un patineur d’exception.

Il remporta également une médaille d’argent au 1 000 mètres, terminant derrière son compatriote Shani Davis. Ses collègues américains le sélectionnèrent comme porte-drapeau pour la cérémonie de clôture.

back to top En