skip to content
Date
28 avr. 2009
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

JO de 2008 à Beijing : le CIO annonce les résultats des analyses supplémentaires


Le Comité International Olympique (CIO) a annoncé aujourd'hui qu'il avait reçu les résultats des analyses supplémentaires des échantillons prélevés l'été dernier lors des Jeux Olympiques à Beijing. Sur les 948 échantillons analysés, sept ont donné des résultats anormaux concernant six athlètes.
 
Détails des résultats :
 
Substances
Nombre total d'échantillons analysés
Nombre de tests négatifs
Nombre de résultats d'analyse anormaux
CERA
Nouvelle forme d'hormone améliorant l'endurance
847
840
7
Insuline
Hormone qui peut améliorer la performance en influant sur le métabolisme du glycogène
101
101
0
 
 
Ainsi que l'a déclaré Arne Ljungqvist, président de la commission médicale du CIO : "Les analyses supplémentaires des échantillons prélevés à Beijing envoient un message clair aux tricheurs : nul ne peut tenir pour acquis qu'il a déjoué les mesures de détection. La grande majorité des athlètes ne cherchent pas à profiter d'un avantage indu. Nous avons l'intention de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour leur offrir des conditions de compétition équitables."
 
Conformément aux procédures en vigueur, le CIO notifie à l'athlète les éventuels résultats d'analyse anormaux par le biais de son Comité National Olympique (CNO).
 
Toutes les procédures disciplinaires nécessaires, y compris d'éventuelles auditions, seront entamées sur la base des Règles antidopage applicables aux Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing en 2008. Dans l'attente d'une décision du CIO, la Fédération Internationale concernée pourra prendre les mesures appropriées, notamment une suspension provisoire. En raison de la présomption d'innocence, le CIO ne fera aucun commentaire sur les affaires en cours.
 
Informations d'ordre général
 
Dans le cadre de sa politique de tolérance zéro en matière de dopage, le CIO conserve pendant huit ans les échantillons prélevés durant les Jeux Olympiques, ce qui lui permet de procéder à des analyses rétroactives dans l'éventualité où de nouveaux tests entièrement validés seraient disponibles pour détecter la présence de nouvelles substances/méthodes interdites.
 
Le dernier programme d'analyse, qui a débuté en janvier, a ciblé avant tout les épreuves d’endurance des sports suivants : cyclisme, aviron, natation et athlétisme. Il a tiré parti  des améliorations technologiques visant à déceler la prise illicite de CERA (équivalant à une prise d'EPO) et d'insuline. L'essentiel du travail d'analyse a été mené par le laboratoire accrédité par l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) à Lausanne, en étroite collaboration avec les laboratoires accrédités de Paris et Cologne.
 
Plus de détails ci-dessous :
 
Substances
Analyses
Laboratoire
CERA
Nouvelle forme d'hormone améliorant l'endurance
Test sanguin récemment mis au point par le laboratoire accrédité par l’AMA à Paris et utilisé pour ré-analyser les échantillons du Tour de France
Paris/ Lausanne
Insuline
Hormone qui peut améliorer la performance en influant sur le métabolisme du glycogène
Test urinaire récemment perfectionné par le laboratoire accrédité par l’AMA à Cologne
Cologne
 
Ces nouvelles analyses viennent compléter les 4 770 contrôles de dopage effectués à Beijing dans le cadre du plus vaste programme jamais mené à l'occasion d'une édition des Jeux Olympiques. 3 801 prélèvements d'urine et 969 prélèvements sanguins ont été réalisés. Parmi les prélèvements d'urine, 817 ont été effectués pour dépister l'EPO, et parmi les prélèvements sanguins, 471 pour dépister l'hormone de croissance humaine (hGH). Les tests ont été réalisés entre le 27 juillet et le 24 août 2008, soit sur une période de 29 jours. Les athlètes qualifiés pour les Jeux Olympiques de Beijing ont été contrôlés par l'AMA et le comité d'organisation des Jeux (BOCOG) sous l'autorité du CIO. En règle générale, les cinq premiers au classement plus deux autres concurrents choisis au hasard ont été contrôlés.
 
###
 
Pour de plus amples informations, merci de prendre contact avec le département de la communication du CIO, tél : +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org (veuillez noter qu'en raison d'un travail de maintenance prévu de longue date, le service de presse du CIO sera fermé à partir de 18h15 CET ce soir et rouvrira à 9h CET demain, mercredi 29 avril).
 
back to top