skip to content
Date
28 sept. 2005
Tags
Actu CIO

JO 2014: Unité et partenariat


S’adressant aux sept villes requérantes pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2014, John Furlong, directeur général du comité d’organisation des XXIes Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010 (COVAN) et ancien président et directeur de l’exploitation du comité de candidature Vancouver 2010, a souligné l’importance de la structure du comité d’organisation et du partenariat entre celui-ci et les autorités publiques.

 

Avide d’apprendre
Parlant de sa propre expérience du séminaire d’information pour les villes requérantes avec la candidature de Vancouver il y a quelques années, M. Furlong a indiqué: “Nous étions venus ici [pour rencontrer le CIO] pensant que nous savions tout, mais nous ne savions rien”. Cette réalisation a été un des facteurs qui a permis à Vancouver 2010 de devenir dès le début une organisation avide d’apprendre. M. Furlong a insisté auprès des villes requérantes sur l’importance de tirer des connaissances du Mouvement olympique car, dit-il, "en apprenant, vous constituez un solide héritage grâce à la candidature, et même si vous ne gagnez pas, vous aurez au moins créé un bon projet qui sera utile à votre pays dans les années à venir". M. Furlong a ajouté: “Toutes les villes veulent rentrer chez elles championnes, mais seule une d’elles le sera.”

 

Facteur clé du succès
Évoquant l’importance de la relation entre le comité d’organisation et les autorités publiques du pays hôte, M. Furlong a cité l’exemple de l’Accord multipartite que Vancouver 2010 avait signé avec tous les partenaires des autorités publiques locales, tels que le Gouvernement du Canada, la Province de la Colombie-Britannique, la Ville de Vancouver et la station de Whistler. Selon M. Furlong, ce document essentiel pour le comité d’organisation a été un facteur clé du succès pour Vancouver, car il a garanti l’unité et le partenariat entre les principales parties concernées au Canada et a préparé la transition en douceur du comité de candidature au comité d’organisation.

 

Héritages
Un des éléments clés essentiels de la coopération étroite entre le comité d’organisation et les autorités publiques, en l’occurrence par le biais de l’Accord multipartite, a été que cette coopération “a créé un environnement dans lequel chaque partenaire était respectueux de l’héritage de l’autre.” Comme l’a souligné le CIO dans le rapport de la commission d’étude des Jeux Olympiques, l’héritage est un aspect important de chaque édition des Jeux. M. Furlong a expliqué que l’héritage et la durabilité étaient au cœur même du COVAN, pas seulement en termes de constructions et de sites, mais aussi en termes d’impact social des Jeux sur les gens. Par exemple, le personnel employé par le comité d’organisation part du principe – fondamental – qu’il “contribue à l’édification de la nation et qu’il apporte quelque chose d’important à son pays.”

 

2014
Les sept villes requérantes pour les XXIIes Jeux Olympiques d’hiver en 2014 sont Almaty (Kazakhstan), Borjomi (Georgie), Jaca (Espagne) PyeongChang (République de Corée), Salzbourg (Autriche), Sochi (Russie) et Sofia (Bulgarie). L’acceptation des villes candidates par la commission exécutive du CIO aura lieu entre le 21 et le 23 juin 2006 et la décision finale relative à la ville hôte des Jeux Olympiques d’hiver de 2014 sera prise par la Session du CIO en juillet 2007 à Ciudad Guatemala.
Tags Actu CIO
back to top