skip to content
Date
24 août 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008 , Communiqué de presse

JO 2008 : le président du CIO prédit un héritage positif


JO 2008 : le président du CIO prédit un héritage positif et fait l'éloge des sites, de l'organisation et du haut niveau des compétitions

Beijing — Les Jeux de Beijing ont placé la barre à un niveau supérieur pour le Mouvement olympique et apporté des changements positifs en Chine, qui devraient perdurer. C'est en ces termes que s'est exprimé dimanche le président du Comité International Olympique, Jacques Rogge.
 
Lors de la conférence de presse finale des Jeux de la XXIXe Olympiade, Jacques Rogge a déclaré que les Jeux de Beijing avaient prouvé l'attrait universel des valeurs olympiques. Un nombre record de 204 Comités Nationaux Olympiques (CNO) ont envoyé des athlètes en Chine et un nombre record de 87 CNO figurent au tableau des médailles.
 
Les concurrents ont établi 43 records du monde et 132 records olympiques, même si certains n'ont duré que le temps d'une manche.
 
"Il ne fait aucun doute que la Chine a placé la barre très haut", a indiqué Jacques Rogge aux journalistes.
 
Le président du CIO a également fait observer que ces Jeux allaient probablement être l'édition la plus suivie de l'histoire – par plus de téléspectateurs et sur plus de territoires que jamais jusqu'ici. Qui plus est, les Jeux de Beijing sont les premiers à avoir bénéficié d'une couverture numérique partout dans le monde.
 
Jacques Rogge a clairement fait savoir que le CIO était satisfait de sa décision prise en 2001 d'attribuer pour la première fois l'organisation des Jeux à la Chine, un geste qui a permis à un cinquième de la population mondiale d'être davantage en contact avec les valeurs olympiques. Et d'ajouter que cette décision portait d'ores et déjà ses fruits et qu'elle continuerait de les porter à l'avenir.
 
Parmi les avantages tangibles notés, il convient de citer les installations sportives, le nouveau terminal aéroportuaire, les nouvelles voies de circulation et les améliorations apportées à l'infrastructure de transport et autre à l'occasion des Jeux. Jacques Rogge a tenu à préciser que, la plupart des sites ayant été construits près des universités, leur utilisation post-olympique était garantie.
 
"Aucune installation coûteuse et inutile n'a vu le jour, aussi l'utilisation post-olympique des sites sera-t-elle optimale", a-t-il indiqué. "Étudiants, propriétaires des lieux et organisations ouvrières utiliseront ces infrastructures. C'est à mon sens un formidable héritage."
 
Selon Jacques Rogge, les Jeux encourageront également la pratique du sport en Chine. Le président du CIO est convaincu que les améliorations apportées dans le domaine de l'environnement, qu'il a récemment passées en revue avec les autorités chinoises, auront des effets durables.
 
"Les initiatives en matière de traitement des eaux seront multipliées. De nouveaux arbres seront plantés – tout cela pouvant être porté au crédit des Jeux, il me semble."
 
Et d'ajouter que les autres avantages découlant des Jeux étaient plus difficiles à évaluer ou qu'il faudrait davantage de temps pour en prendre la pleine mesure, citant à titre d'exemple les nouvelles réglementations concernant les médias mises en place pour les Jeux.
 
"Ces règles ne sont peut-être pas parfaites, mais elles sont un changement radical par rapport à la situation précédente. Nous espérons – et nous l'avons dit – qu'elles seront maintenues." 
 
Si les Jeux ont été un énorme succès, le président du CIO a néanmoins reconnu certains problèmes en relation avec l'accès à Internet, la liberté des médias et les zones réservées aux démonstrations à Beijing. Le CIO a clairement fait connaître sa position aux autorités chinoises, mais il ne peut imposer le changement à des gouvernements souverains.
 
"Nous admettons que la situation n'a pas été parfaite", a-t-il déclaré concernant Internet. "Mais dans le même temps, c'est un changement majeur."
 
Le président a fait part de son espoir de voir l'expérience olympique encourager une plus grande ouverture en Chine.
 
"Les Jeux ont placé la Chine sous le feu des projecteurs. Le monde a beaucoup appris sur la Chine et la Chine a beaucoup appris sur le monde. Je pense que cela aura des effets positifs à long terme."
   
Contacts du CIO à Beijing :
 
Bureau des relations médias : +8610 666 27 298 
 
Téléphones mobiles :
Emmanuelle Moreau – Responsable des relations médias -  +86 158 1155 1830
Sandrine Tonge – Coordinatrice des relations médias -  +86 135 5217 5720
back to top