skip to content
Date
06 avr. 2006
Tags
Actu CIO

JO 2006 à Turin : un héritage positif


Jean-Claude Killy, président de la commission de coordination des XXes Jeux Olympiques d'hiver à Turin en 2006, a déclaré à propos de ces Jeux: "Si l’on considère la qualité des sites, la qualité des sports, il aurait été difficile de faire mieux". Ces propos confirment que ces Jeux, dont le président du CIO a dit qu'ils étaient "vraiment magnifiques", ont été de la plus haute qualité et des plus réussis. Plus important encore, leur influence positive ne s'arrêtera pas avec la fin de la manifestation olympique.  
 
Héritage sportif
Les Jeux de 2006 laisseront à la population de Turin et du Piémont un héritage extraordinaire sur le plan sportif. Outre les souvenirs liés à la présence des meilleurs athlètes du monde dans leur région, bon nombre d'habitants ont pu découvrir, grâce aux Jeux, des sports et disciplines auxquels ils ne se seraient peut-être jamais essayés. Parmi les initiatives lancées, citons des initiations à divers sports d'hiver destinées aux écoliers et la présentation, par des clubs de sport, de disciplines peu connues jusque-là en Italie. Le directeur exécutif du CIO pour les Jeux Olympiques, Gilbert Felli, a déclaré à ce propos: "Nous avons noté avec satisfaction l'action entreprise au niveau local, avant les Jeux de 2006, pour la promotion du sport; nous espérons que cette action se poursuivra, enrichissant ainsi le patrimoine olympique. Le fait que tant de personnes aient découvert de nouveaux sports et disciplines d'hiver ne peut qu'être positif pour le sport italien; cela permettra indéniablement de promouvoir les valeurs olympiques à travers toute l'Italie".
 
Des Jeux respectueux de l'environnement
Le comité d'organisation des XXes Jeux Olympiques d'hiver à Turin (TOROC) a accompli un travail considérable dans le domaine de l'environnement avant et pendant les Jeux. Ce travail continuera de porter ses fruits dans les années à venir. Les projets menés à bien vont du programme HECTOR – un programme de lutte contre les émissions de CO2 – à l'intégration habile du tremplin de ski de Pragelato dans le paysage, sans oublier une architecture qui épouse les pentes et le tracé naturel des lieux. Ce sont de telles initiatives qui font que les Jeux laissent un héritage positif sur le plan environnemental. Le directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), Klaus Toepfer, a du reste déclaré à ce sujet: "En organisant dans le centre-ville de Turin plusieurs compétitions clés, comme le patinage artistique et le hockey sur glace, et en y hébergeant les athlètes et les médias, les organisateurs ont considérablement augmenté les chances de voir ces bâtiments utilisés de façon durable à l'avenir, que ce soit pour le sport, d'autres loisirs ou l'hébergement." Et de poursuivre: "Si durant les deux semaines qu'ont duré les compétitions, cette approche a probablement augmenté le nombre de trajets entre les zones urbaines et les régions de montagne, où se déroulaient les autres épreuves, à long terme son impact sur l'environnement devrait être positif."
 
Sites
Les sites olympiques constitueront eux aussi un héritage spectaculaire pour la ville de Turin et la région du Piémont. Le CIO encourage les villes hôtes à veiller à ce que chaque site soit utilisé de façon réfléchie après les Jeux. Durant la phase de candidature, le CIO tient en effet à ce que les villes hôtes potentielles présentent, pour chaque site, leurs projets post-olympiques. Aussi, sur la base de ce principe et afin d'éviter tout projet dispendieux, les organisateurs des Jeux de 2006 avaient-ils envisagé l'usage post-olympique qui allait être fait des sites existants – rénovés pour les Jeux – et des sites provisoires, comme le complexe Torino Esposizioni où se sont disputés les matches de hockey sur glace. Ainsi les villages olympiques, l'anneau de vitesse ou encore le Palasport Olimpico seront transformés en logements, hôtels, espaces d'exposition, installations polyvalentes et, bien évidemment, infrastructures sportives. Ce travail de planification préalable devrait permettre à l'héritage laissé par les Jeux de Turin de perdurer.

Promotion du développement durable

 Turin 2006

Tags Actu CIO
back to top