skip to content
Canoe 2016 Getty Images
Date
11 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , canoë Slalom , JOJ , République Tchèque

Jiří Prskavec : le bronze au bout des pagaies

À 24 ans à peine, il est l'étoile montante du canoë, avec une impressionnante liste d'honneurs à son actif, honneurs que la plupart des athlètes de son sport rêveraient de recevoir une fois dans leurs carrières. Mercredi, le jeune prodige tchèque, Jiří Prskavec, a de nouveau montré l'étendue de son talent, comme il l'avait pour la première fois fait lors des premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) à Singapour en 2010 en décrochant la médaille de bronze dans l'épreuve masculine de kayak monoplace (K1).

Jiří Prskavec est entré dans la compétition aux Jeux Olympiques de Rio 2016 en tant que champion du monde et d'Europe en titre, et double vainqueur du prix du canoéiste tchèque de l'année.

 
Si les fortes attentes quant à un nouveau succès dans les eaux vives de Rio au Deodoro X-Park ont dans un premier temps déstabilisé le Tchèque dans la dernière course au cours de laquelle il a touché une porte, Jiří Prskavec s'est repris pour terminer en force en 88,99 secondes (malgré les deux secondes de pénalité dont il a écopé). Il était juste devant le quatrième, Hannes Aigner d'Allemagne, et à peine 0,46 secondes derrière celui qui a finalement décroché la médaille d'or, Joe Clarke de Grande-Bretagne.

"Je ne savais pas que j'étais si près mais maintenant je pense que je l'ai bien mérité après avoir touché cette porte et m'être précipité à la fin de la course", a-t-il admis après s'être assuré le podium. Et d'ajouter : "Je suis persuadé que je n'aurais pas pu aller plus vite, remporter le bronze malgré le fait d'avoir touché cette porte est plutôt chouette."

Canoe Slalom
© Getty Images

Cette nonchalance propre à son jeune âge trahit toutefois ce qui est en fait un succès monumental pour Jiří Prskavec. Sa mère, Marcela, avait concouru pour l'équipe nationale de canoë et son père et entraîneur – qui s'appelle également Jiří – était médaillé de bronze aux Championnats du monde de slalom en canoë de l'ICF et avait participé aux Jeux Olympiques en 1996 et 2000. 

Marcher dans leurs pas n'était pas chose aisée, mais Jiří Prskavec Jr. a d'ores et déjà prouvé ce qu'il savait faire avec cette performance spectaculaire à Rio. Qui plus est, il devient le deuxième Tchèque à remporter une médaille olympique dans l'épreuve masculine du K1, suite à l'argent décroché à Londres il y a quatre ans par Vavřinec Hradilek. Si Jiří Prskavec est clairement dans son élément sur l'eau, il parvient néanmoins à garder les pieds sur terre lorsqu'il nous fait part des raisons de son succès. 

"J'avais quatre personnes ici avec moi : ma maman, mon papa, ma petite-amie et ma grand-mère. Ils ont su me mettre en condition. Je suis si heureux qu'ils soient venus. Cette médaille n'est pas seulement la mienne, c'est aussi la leur." Et de poursuivre : "Mon père a participé deux fois aux Jeux Olympiques et n'a jamais décroché de médaille. C'est moi qui ai fini d'écrire son histoire aujourd'hui." 

© Getty Images

Pourtant, si l'on en croit les performances exceptionnelles de Jiří Prskavec à Rio et en dehors, et étant donné que ses meilleures années dans un canoë l'attendent, ses succès et son histoire sont, à coup sûr, loin d'être terminés.

back to top En