skip to content
Date
02 juil. 2007
Tags
Actu CIO

Jeux sans frontières


Si dans les halls des hôtels et dans les rues du Guatemala, l'attention se tourne vers 2014 et l'élection de la ville hôte prévue dans deux jours à peine, la commission exécutive du CIO s'est pour sa part intéressée à des éditions des Jeux un peu plus proches - Beijing 2008, Vancouver 2010 et Londres 2012.
 
La matinée a été consacrée aux rapports des comités d'organisation : BOCOG, COVAN et LOCOG. Le coup d'envoi a été donné par le BOCOG avec la présentation par son vice-président et secrétaire général, Wei Wang, des progrès accomplis à tous les niveaux dans la capitale chinoise. De la construction des sites – tous, à l'exception du stade national, devraient être prêts d'ici à la fin de l'année – aux épreuves tests programmées le mois prochain, le BOCOG a passé en revue les préparatifs des Jeux et donné aux membres de la CE toutes les raisons de penser que les choses sont sur la bonne voie. Afin de dissiper les craintes quant à la question de l'environnement et de la qualité de l'air plus spécialement, une attention toute particulière a été portée à ce dossier. Le BOCOG utilisera les épreuves tests du mois d'août pour tester les plans d'urgence auxquels il pourrait avoir recours en cas de besoin au moment des Jeux l'année prochaine. Ainsi, du 7 au 20 août, les autorités entendent réduire le nombre de véhicules dans les rues de Beijing d'environ un million.
 
Le COVAN a ensuite pris la parole. Le directeur général, John Furlong, le vice-président en charge du marketing et de la communication, Dave Cobb, et Charmaine Crooks, membre du conseil d'administration, ont présenté les principaux résultats enregistrés depuis la dernière visite du CIO. À noter en particulier la publication du plan d'activité du COVAN et de son rapport sur le développement durable. Les progrès réalisés dans les secteurs de l'hébergement et de la billetterie ont par ailleurs été présentés.

Le LOCOG a conclu les débats. C'est à la directrice de la communication et des affaires publiques, Jackie Brock-Doyle, qu'est revenue la tâche de faire un point de situation sur Londres. Pourquoi ? Un gros orage a contraint l'avion qui transportait le président du LOCOG, Sebastian Coe, et le directeur général, Paul Deighton, à se poser à Acapulco !  Ils devraient néanmoins arriver à temps à Ciudad Guatemala pour leur présentation à la Session du CIO un peu plus tard cette semaine. 

Tags Actu CIO
back to top