skip to content
2016 IOC / Nelson CHAVEZ
Date
16 mars 2017
Tags
Rio 2016 , Héritage , Actu CIO

Jeux Olympiques de Rio 2016 - Héritage sur le plan social

Les Jeux Olympiques de Rio 2016 ont la capacité de laisser un important héritage social,  pas seulement pour la population de Rio de Janeiro, mais aussi plus largement au Brésil, en Amérique du Sud et é l’échelon international.

Un nouvel esprit d’entraide

Les volontaires constituent un facteur déterminant dans le succès des Jeux Olympiques. L’enthousiasme manifesté par les Brésiliens à l’égard du volontariat pour les Jeux  a été très positif et a permis de créer une culture du volontariat dans le pays.

  • Le  comité d’organisation de Rio 2016 a pu compter sur les services de quelque 50 000 volontaires.

  • Plus de 240 000 personnes se sont portées volontaires pour les Jeux Olympiques.

  • Les candidatures ont été reçues de 192 pays, 60 % d’entre elles venaient du Brésil.

  • Les candidats étaient âgés de 16 à 80 ans, et 50 % des candidats brésiliens n’avaient pas plus de 25 ans.

  • 50 % des candidats étaient des femmes.

  • Les candidats retenus ont bénéficié de cours d'anglais en ligne pendant un an, ainsi qu'une formation spécifique correspondant à leurs rôles respectifs.

 

Un projet communautaire

Les collectivités locales ont été associées à la préparation des Jeux et bon nombre de citoyens ont pu suivre une formation et acquérir des compétences qui leur serviront dans leur vie quotidienne après les Jeux.

  • Des foyers sociaux à Rio ont été nouvellement équipés. Les membres de neuf communautés défavorisées ont bénéficié d’une formation offerte gratuitement par le partenaire national Cisco leur permettant de travailler comme professionnels des réseaux informatiques.

  • Des femmes en situation précaire issues de quartiers pauvres de Rio ont pu se former dans les domaines du stylisme, du contrôle de qualité, et acquérir des compétences de base en management. Ces femmes ont été recrutées pour confectionner les 22 000 coussins ornant les chambres des athlètes.

  • Le CIO a travaillé directement sur des projets destinés à offrir un avenir durable aux jeunes, notamment avec l'organisation “Fight for Peace” et avec ONU Femmes pour l’initiative “One Win Leads to Another” (Une victoire en entraîne une autre). Le CIO continue de soutenir le travail mené par ces organisations auprès des jeunes à Rio et au Brésil.

 

Emploi et formation
  • De jeunes apprentis ont reçu une formation en gestion du sport et organisation d’événements, et ont décroché leur premier emploi aux Jeux.

  • Quelque 1 450 jeunes professionnels ont pu recevoir un perfectionnement en technologie et se sont ensuite vu proposer un emploi au sein de la société OBS (Olympic Broadcasting services).

back to top En