skip to content
2016 IOC / Nelson CHAVEZ
Date
16 mars 2017
Tags
Rio 2016 , Héritage , Actualités Olympiques

Jeux Olympiques de Rio 2016 - Héritage sur le plan économique

Les projets menés en lien avec les Jeux ont créé des milliers d'emplois durant l'une des plus graves périodes de récession qu'a connue le monde en plus de 80 ans. Selon les économistes, les bénéfices sur le plan économique devraient se poursuivre bien après les Jeux.

  • Les Jeux de Rio 2016 ont permis la création de 70 nouveaux hôtels et résidences ainsi que l'investissement de 5 milliards de réaux brésiliens dans le secteur du tourisme.

  • La construction des hôtels et autres infrastructures pour les Jeux a nécessité, selon les estimations, l'intervention de 16 000 ouvriers, ouvrant des débouchés en termes de formation et d'emploi.

  • Les Jeux Olympiques ont permis au pays d'enregistrer des chiffres record sur le plan touristique en 2016. Sur les douze mois de l'année, le Brésil a accueilli 6,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse de 4,8 % par rapport à l'année précédente. Quant aux revenus générés par le tourisme en 2016, ils se sont élevés à 6,2 milliards de dollars américains, autrement dit une augmentation de 6,2 % par rapport à 2015.

  • Rio 2016 et SEBRAE, l'association des petites entreprises du Brésil, ont œuvré de concert afin d'aider les PME à répondre aux appels d'offres lancés pour la recherche de fournisseurs, en améliorant leurs certifications et qualifications. SEBRAE s'était fixé pour objectif de générer des revenus de l'ordre de 300 millions de réaux brésiliens pour les PME grâce à des contrats passés en direct avec le comité d'organisation de Rio 2016. Avec des revenus de 390 millions de réaux pour les PME grâce à la signature de 4 880 contrats en direct, cet objectif a été dépassé. Qui plus est, plus de 13 000 PME ont participé à des programmes de formation et à des activités de courtage qui leur ont permis de répondre à des appels d'offres d'autres fournisseurs de Rio 2016.

  • Il est ressorti d'une enquête menée par le Centre des politiques sociales de la Fondation Getulio Vargas, que dirige l'ancien ministre des Questions stratégiques et économiste Marcelo Neri, que "l'économie de Rio, du point de vue de la population, avait décollé […] après l'annonce de la ville hôte et que la croissance n'avait jamais marqué le pas depuis".

  • La création d'emplois a représenté 82 % de la croissance économique de Rio. La base de la pyramide sociale a principalement bénéficié de la hausse des revenus du travail durant la période précédant les Jeux. Les revenus des 5 % les plus pauvres ont augmenté de 29,3 %, contre 19,96 % pour les 5 % les plus riches.

  • L'enquête a également comparé les changements survenus dans les services pendant la période précédant l'annonce de la ville hôte (1992-2008) avec ceux de la période suivant l'annonce (2009-2016) pour parvenir à la conclusion que les sept années précédant la tenue des Jeux avaient été à l'origine d'un plus grand nombre d'avancées dans des secteurs comme les services publics, l'éducation, la santé et le développement social que la période précédente.

  • Pour chaque réal brésilien investi dans des installations de sport, cinq réaux l'ont été dans des projets liés à l'héritage, ce qui a permis d'améliorer la qualité de vie de la population au-delà de la période des Jeux.

back to top En