skip to content
Date
21 avr. 2006
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Jeux Olympiques de 2012 à Londres : un projet ambitieux et visionnaire


Sous la conduite de son président, Denis Oswald, la commission de coordination des Jeux de la XXXe Olympiade à Londres en 2012 a conclu aujourd’hui sa première réunion plénière dans la capitale britannique depuis l’élection de Londres en juillet dernier lors de la 117e Session du CIO à Singapour. Sa visite de trois jours a révélé que le comité d’organisation des Jeux de 2012 à Londres (LOCOG) a un projet ambitieux et visionnaire et qu’il est parvenu à garder l’élan acquis depuis sa candidature fructueuse l’année dernière pour livrer jusqu’ici tous les éléments requis.

La commission a entendu le président et le directeur général du LOCOG, Lord Sebastian Coe et Paul Deighton, ainsi que des membres clés de l’administration du comité d’organisation. La commission a été également informée par les principaux dirigeants des différents groupes concernés par les Jeux à Londres dont Richard Caborn, ministre des Sports, Ken Livingstone, maire de Londres, Lord Colin Moynihan, président du Comité National Olympique de Grande-Bretagne, et David Higgins, directeur général de l’Autorité chargée de la livraison des infrastructures olympiques (ODA).

À l’issue de la visite de la commission à Londres, le président Denis Oswald a déclaré : “En tant que gardien ultime des Jeux Olympiques, le CIO est très fier de guider les organisateurs des Jeux de 2012 à Londres dans la préparation et la mise en œuvre de Jeux qui transformeront le paysage local physiquement, socialement et économiquement. Nous sommes particulièrement ravis par le fait que Londres ait vraiment compris la philosophie des Jeux Olympiques et les valeurs olympiques, selon lesquelles les Jeux sont un catalyseur pour le développement et constituent une plateforme pour éduquer la société par le sport. Le projet de Londres est ambitieux et visionnaire, mais en tant que sportifs, nous admirons cette ambition et nous réjouissons de jouer notre rôle dans cette aventure olympique.”

Denis Oswald a ajouté : “L’approche très professionnelle adoptée par le LOCOG durant cette réunion et lors de mes précédentes visites à Londres montre l’énergie et l’enthousiasme que ce projet insuffle à la ville et au pays. Il est particulièrement encourageant de voir la manière dont l’équipe de Londres pense à tous les aspects de la préparation et de la planification des Jeux et comment tous les éléments du projet sont intrinsèquement liés. Cette compréhension et cette mise en œuvre par le partage des informations entre les départements et entités seront très utiles au LOCOG durant les années à venir et nous l’encourageons à poursuivre dans cette voie. Nous sommes également ravis de voir que les nouveaux systèmes de gestion des Jeux Olympiques du CIO, grâce auxquels les connaissances acquises sont transférées d’une édition des Jeux à l’autre et un soutien est apporté dès le début de la candidature jusqu’à la livraison des Jeux, ont aidé Londres à effectuer une transition rapide et efficace du statut de ville candidate à celui de ville hôte”

 Les membres de la commission ont reçu des rapports plus détaillés sur les progrès réalisés par plusieurs secteurs fonctionnels clés, tels que les sports, la construction des sites olympiques, les transports, les finances, l’environnement et le développement durable, la communication, le marketing, l’hébergement, la culture et les Jeux Paralympiques. Ils ont également visité certains sites olympiques clés, dont le Millennium Dome, le parc olympique et la gare ferroviaire internationale de Stratford.

S’exprimant sur ce que la commission a vu durant sa visite des sites, Denis Oswald a déclaré : “Nous avons pu constater les tout premiers signes des immenses transformations qui suivront avec, par exemple, l’enfouissement des câbles électriques dans le secteur de Stratford. Les travaux sur le Millennium Dome sont tout aussi encourageants.”

Le président du LOCOG, Sebastian Coe, a indiqué que la visite de la commission de coordination constituait une occasion importante pour les organisateurs des Jeux de montrer les progrès accomplis dans la planification des Jeux, soulignant l’engagement à laisser un héritage durable à la communauté.

"Nous avons un désir commun de voir des Jeux Olympiques et Paralympiques spectaculaires en 2012. Nous nous sommes également engagés à ce que les Jeux laissent un héritage durable sur les plans social, environnemental, économique et communautaire à la ville, au Royaume-Uni et au sport, montrant le pouvoir qu’ont les Jeux Olympiques de changer des vies", a ajouté M. Coe.

Le directeur général du LOCOG, Paul Deighton, a indiqué pour sa part que la visite de la commission de coordination a renforcé les relations de travail déjà étroites nouées entre les organisateurs des Jeux et le CIO depuis l’élection de Londres comme ville hôte en juillet dernier. "Les réunions très fructueuses avec les experts du CIO profiteront considérablement à notre projet et nous nous réjouissons des visites ultérieures de la commission de coordination à mesure que nous nous rapprocherons de la tenue des Jeux de 2012 à Londres", a déclaré M. Deighton.

La prochaine visite de la commission de coordination à Londres aura lieu en 2007. La commission se rendra une fois par an dans la future ville hôte jusqu’à quatre ans avant les Jeux, puis augmentera la fréquence de ses visites à deux fois par an. Celles-ci seront complétées par des visites régulières de délégations plus petites du CIO composées du président et de certains membres de la commission ainsi que de membres de l’administration du CIO.

 # # #

back to top