skip to content
2014 Getty Images
Date
15 févr. 2018
Tags
Actualités Olympiques, PyeongChang 2018
PyeongChang 2018

Jeudi 15 février. Au programme aujourd'hui

Sur la neige, ce jeudi, seront sacrés les champions olympiques de la descente hommes du slalom femmes en ski alpin, l'individuelle 20 km masculine du biathlon, le 10 km libre femmes en ski de fond, et l'épreuve hommes du snowboard cross. Sur la glace, les compétitions de luge s'achèvent avec le relais mixte par équipes, tandis que les couples en patinage artistique se lancent dans leur programme libre, et que les hommes courent le 10 000 m en patinage de vitesse.


Getty Images
Patinage artistique : programme libre couples, 10h30 locales

Le programme court disputé la veille a déjà dégagé les tendances pour le podium qui se dévoilera au fur et à mesure des passages des couples dans leur "libre". Les couples dominants de l'hiver olympique sont les Chinois Sui Wenjing/Han Cong, également sacrés champions du monde en avril 2017 à Helsinki, les Allemands Aliona Savchenko/Bruno Massot, vainqueurs de la finale du Grand Prix ISU en décembre à Nagoya, et les Canadiens Meagan Duhamel/Eric Radford, champions du monde 2015 et 2016.

Getty Images
Ski alpin : slalom femmes, 10h00 et 13h45 locales

La meilleure skieuse au monde est aujourd'hui l'Américaine Mikaela Shiffrin, désormais capable à 22 ans de briller dans toutes les disciplines du ski alpin. Mais le slalom est sa spécialité, c'est l'épreuve dont elle détient l'or olympique depuis sa victoire à Sotchi en 2014, et dont elle est la triple championne du monde en titre. Qui peut l'empêcher de réaliser le premier doublé de l'histoire des Jeux dans la discipline, sur le tracé de Yongpyong ? On pense en particulier à la Slovaque Petra Vlhová, la championne des JOJ d'Innsbruck en 2012, qui lui donne du fil à retordre cet hiver. Mais elles ne sont pas les deux seules prétendantes à la gloire au terme des deux manches. Une surprise n'est jamais à exclure dans cette épreuve à hauts risques.

Getty Images
Ski alpin : descente messieurs à 11h00 locales

La descente messieurs, "épreuve reine" du ski alpin est traditionnellement programmée le premier dimanche des Jeux, mais elle a été reprogrammée à aujourd’hui d’aux conditions météorologiques. Les rois de la vitesse vont donc se mesurer aujourd'hui sur la piste de descente de Jeongson conçue par Bernhard Russi. Tout se jouera pour les meilleures places avec ceux qui épouseront le mieux le parcours et qui sauront emmener de la vitesse de haut en bas en choisissant les plus fines trajectoires et en négociant au mieux les sauts, tout en bénéficiant du matériel le mieux préparé.

Getty Images
Snowboard : snowboard cross hommes, 11h00 et 13h30 locales

L'épreuve est au programme depuis les Jeux de Turin et a été gagnée deux fois (2006, 2010) par l'Américain Seth Wescott, aujourd'hui retraité, alors que le Français Pierre Vaultier est le tenant du titre olympique, le champion du monde 2017, et le double détenteur du globe de cristal FIS de la spécialité. Il faut se qualifier dans la matinée, passer les tours à partir des huitièmes de finale, où de grosses déconvenues ne sont jamais à exclure de par la nature même de la course à hauts risque, à six de front dans un parcours ponctué de virages relevés et de sauts avant que six finalistes ne se retrouvent dans la cabane de départ pour une ultime course qui fera trois heureux à l'arrivée.

Getty Images
Ski de fond : 10 km femmes en style libre, 15h30 locales

Il y a quatre ans, l'épreuve était disputée en style classique et la Polonaise Justyna Kowalczyk l'avait remportée. La reine norvégienne Marit Bjørgen est la championne du monde 2017, également en "classique", mais elle s'est toujours montrée à l'aise dans les deux styles lors de ses plus de 20 victoires en Coupe du monde sur la distance, les dernières en date ayant été remportées cet hiver même.  Il faudra aussi compter sur ses compatriotes Heidi Weng, Ingvild Flugstad Østberg ou  Ragnhild Haga, comme sur la Suédoise Charlotte Kalla. Beau spectacle en perspective dans le stade de neige d'Alpensia ! 

Getty Images
Biathlon : individuelle 15 km femmes, 17h15 locales

Sans doute la plus exigeante épreuve du biathlon, une distance à parcourir contre le chronomètre, ponctuée de quatre passages au stand de tir en alternant tir couché et tir debout. C'est la seule épreuve du biathlon où chaque cible manquée entraîne une pénalité d'une minute, qui s'ajoute automatiquement au temps de la concurrente. La tenante du titre olympique est la Biélorusse Darya Domracheva, la championne du monde 2017 est l'Allemande Laura Dahlmeier qui s'est également adjugé le globe de cristal de la discipline en 2017.

Getty Images
Biathlon : individuelle 20 km hommes, 20h20 locales

Comme pour les femmes, qui ont disputé l'épreuve la veille, l'individuelle est sans doute la course la plus difficile du biathlon. Compétition contre le chronomètre, 20 cibles à blanchir sur quatre passages au stand en alternance tir couché, tir debout, avec contrairement aux autres épreuves, une minute de pénalité qui s'ajoute au temps du concurrent à chaque balle sortie. Le Français Martin Fourcade défend le titre acquis à Sotchi 2014, face à ses rivaux traditionnels, et tout particulièrement norvégiens, tel Johannes Thingnes Bø. La victoire acquise par l'Américain Lowell Bailey aux Mondiaux IBU 2017 de Hochfilzen démontre cependant que tout biathlète en forme olympique le jour J, capable de réaliser un 20 sur 20, peut tirer son épingle du jeu !

Getty Images
Patinage de vitesse : 10 000 m hommes, 20h00 locales

Une question sera dans tous les esprits au départ de cette épreuve, la plus longue du patinage de vitesse olympique, avec 25 tours de l'anneau de vitesse de Gangneung à effectuer par paires contre-la-montre : Sven Kramer, la revanche ? Le patineur néerlandais avait été disqualifié sur la distance à Vancouver 2010 à cause d'un changement de ligne erroné alors qu'il avait course gagnée. Quatre ans plus tard à Sotchi, il avait été battu de 4 secondes par son compatriote Jorrit Bergsma. Sven Kramer est quintuple champion du monde du 10 000 m, dont le titre 2017 gagné sur l'anneau de vitesse de Gangneung. Son troisième défi olympique sur le "10 K", sera un des temps forts de la journée !

Getty Images
Luge : relais par équipes, 21h30 locales

Deuxième apparition olympique de cette épreuve qui met aux prises des équipes nationales composées d'un lugeur, une lugeuse et un double masculin, et qui avait été gagnée par quatre médaillés d'or allemands dans les trois autres épreuves de la luge à Sotchi en 2014 : Felix Loch, Natalie Geisenberger et le duo Tobias Wendl-Tobias Arlt. L'Allemagne et ses champions sont restés dominateurs durant l'Olympiade, et partira à nouveau favorite de cette compétition, quelle que soit la composition de son équipe.

 

Et sur les autres terrains des Jeux...

Curling : suite du premier tour ("Round Robin") des tournois féminin et masculin, avec les sessions 2 et 3 pour les femmes où toutes les équipes en lice s'affrontent deux fois, et la session 3 pour les hommes où les huit équipes jouent une fois.

Ski acrobatique : qualifications du saut acrobatique femmes

Hockey sur glace : premier tour hommes, Finlande-Allemagne et Norvège-Suède (Groupe C), République Tchèque-République de Corée et Suisse-Canada (Groupe A).

Premier tour femmes, USA-Canada et Athlètes Olympiques de Russie-Finlande (Groupe A).

Skeleton : Manches 1 et 2 de la compétition masculine. 

back to top En