skip to content

Jacques Rogge évoque le Congrès olympique de 2009


À un an très précisément de l'ouverture du 13e Congrès olympique à Copenhague, le président du Comité International Olympique (CIO), Jacques Rogge, a évoqué ses attentes par rapport à l'événement lors de la présentation de l'emblème du Congrès, un cœur stylisé symbolisant le mot d'ordre de la rencontre, "Prendre le pouls".
 
"Si les Congrès olympiques sont organisés à intervalles si espacés, c'est pour une bonne raison", a déclaré le président du CIO. "C'est parce qu'ils offrent l'occasion de se pencher sur le passé et de débattre de l'avenir. La tradition veut que les Congrès olympiques soient le catalyseur d'avancées majeures et significatives et je pense qu'il en sera de même pour Copenhague."
 
Les Congrès changent le Mouvement olympique
Les Congrès précédents se sont traduits par des changements radicaux au sein du Mouvement olympique. Le 10e Congrès olympique à Varna, Bulgarie, en 1973, avait permis au professionnalisme de faire son entrée aux Jeux, remplaçant l'amateurisme. Le Congrès de 1981 à Baden-Baden avait débouché sur la création de la commission des athlètes du CIO, et l'environnement était au centre des débats du 12e Congrès olympique à Paris en 1994.
 
"C'est la raison pour laquelle j'encourage chacun à nous faire part de ses réflexions, de ses idées, de ses points de vue", a indiqué Jacques Rogge. "L'occasion nous est offerte ici de nous engager dans une voie nouvelle et audacieuse et de montrer le chemin pour les années à venir."
 
Les jeunes et la révolution numérique
Le président du CIO ne fait pas un mystère de ses priorités : "En tout premier lieu, je pense que nous devons faire face à nos responsabilités, à savoir améliorer le dialogue avec les jeunes et combattre l'inactivité et l'obésité. Je tiens également à ce que nous soutenions pleinement la révolution numérique, laquelle a des effets sur la façon dont le monde vit les Jeux Olympiques, que ce soit via Internet ou la téléphonie mobile."
 
Cette volonté d'associer le plus grand nombre de personnes possible au débat s'est traduite par l'ouverture, début 2008, du site web du Congrès olympique virtuel – Congrès olympique virtuel. Cet outil a permis de recueillir avec succès les contributions portant sur les cinq grands thèmes du Congrès : les athlètes, les Jeux Olympiques, la structure du Mouvement olympique, l'Olympisme et la jeunesse, et la révolution numérique.
 
Ouvert à tous
Signe de ce désir de renouveau : la procédure est ouverte pour la première fois au grand public, lequel a été invité à soumettre ses contributions. "Nous avons déjà reçu plus de mille contributions écrites du grand public et de la famille olympique, et j'espère que de nombreuses autres vont suivre", a déclaré le président du CIO avant de conclure : "Nous tous avons la chance incroyable de pouvoir façonner l'avenir du Mouvement olympique. Le défi qui nous attend aujourd'hui est de tirer parti de nos succès passés et de veiller à ce que le Mouvement olympique demeure adapté aux réalités du 21e siècle. Et pour cela, nous allons avoir besoin du concours de chacun."  
###
 
Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec le département de la communication du CIO au +41 21 621 6000, e-mail : pressoffice@olympic.org, ou consulter notre site web www.olympic.org.
back to top En