skip to content
PyeongChang 2018

Jackson et Beau-James Wells, du ski dans les gènes

Les deux plus jeunes membres de la dynastie néo-zélandaise de ski acrobatique sont passés des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver (JOJ) à PyeongChang.

Sans la blessure au genou du frère aîné, quatre membres de la famille Wells auraient défendu les couleurs de la Nouvelle-Zélande en ski acrobatique, cette semaine à PyeongChang. Mais malgré cela, trois membres d’une fratrie participant aux mêmes Jeux reste un exploit exceptionnel. Retour sur le parcours des trois frères Wells - deux d’entre eux ont participé aux JOJ d’hiver - jusqu’aux Jeux Olympiques d’hiver.

Getty Images
Dans les spatules du père

Quand il s’agit de ski et de la famille Wells, le proverbe "Tel père, tel fils" est on ne peut plus d’actualité. Retour dans les années 1980. Bruce et Stacey Wells quittent alors leur Australie natale pour la Nouvelle-Zélande. Bruce se découvre une passion pour le ski et travaille comme pisteur secouriste, dans la station très prisée de Cardrona.

Getty Images

Le couple va avoir quatre enfants : Jossi (né en 1990), Byron (1992), Beau-James (1995) et Jackson (1998). Tous les quatre vont suivre Bruce sur les pistes, mais ils vont également participer aux Jeux Olympiques en ski acrobatique. Les quatre garçons sont prompts à rendre hommage à leurs parents pour leur avoir fait découvrir les joies de la neige dès leur plus jeune âge, et les avoir soutenus plus tard tout au long de leur carrière.

Getty Images
L’aîné d’abord

Jossi est le premier à participer aux Jeux Olympiques, terminant quatrième du halfpipe, il y a quatre ans à Sotchi. Multimédaillé aux X Games d’hiver, il devait être présent à PyeongChang mais il a déclaré forfait le mois dernier, faute d’avoir pu récupérer d’une blessure au genou.

Comme Jossi, Byron s’est également qualifié pour Sotchi, mais il a renoncé à la dernière minute après s’être blessé au genou à l’entraînement. Heureusement, il est de retour aux Jeux cette année et fera ses débuts olympiques en halfpipe, le 20 février.

Getty Images
L’expérience des JOJ

L’itinéraire de Beau-James et de Jackson jusqu’à PyeongChang les a fait passer par les JOJ d’hiver, ce qui leur a offert une précieuse expérience pour les pistes à venir.

Beau-James a terminé au pied du podium du ski halfpipe aux JOJ d’hiver d’Innsbruck 2012, puis a fait ses débuts olympiques à Sotchi 2014. Quatre ans plus tard, c’est lui qui a porté le drapeau néo-zélandais à PyeongChang lors de la cérémonie d’ouverture.

Avec ses trois frères aînés tous qualifiés pour les Jeux Olympiques, Jackson avait vraiment de quoi ressentir une certaine pression. Il a relevé le défi avec succès, en terminant d’abord sixième du ski slopestyle aux JOJ d’hiver de Lillehammer 2016, puis en obtenant aujourd’hui son billet pour PyeongChang.

Jackson Wells participe au ski slopestyle messieurs, qui commence dimanche 18 février, alors que Byron et Beau-James Wells disputent le ski halfpipe messieurs, qui débute mardi 20 février.

Getty Images
back to top En