skip to content

Izquierdo se bat contre une blessure menaçant sa carrière pour remporter la médaille historique

OIS/IOC
Les médecins avaient dit au patineur de vitesse Nil Llop Izquierdo (ESP) qu'il ne pourrait plus jamais patiner après avoir subi une grave blessure à la jambe il y a un an et demi.


Mais grâce à sa détermination et à sa persévérance, Llop Izquierdo a non seulement fait son retour dans le sport, mais aussi remporté la toute première médaille espagnole aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver.

Le jeune homme de 17 ans a remporté la médaille d'argent du 500 m masculin dimanche sur la piste de patinage de vitesse à Saint-Moritz. Il a terminé en 36,60 secondes, 0,18 seconde derrière Yamamoto Yudai (JPN).

Cette performance a couronné le retour remarquable de Llop Izquierdo. Lors d'un entraînement de patins à roulette à Barcelone en juillet 2018, il a fait une embardée pour éviter un enfant et a percuté un arbre, se fracturant la cuisse droite.

" Les médecins m'ont dit que je ne pourrais plus jamais patiner ", a-t-il dit.

OIS/IOC

Refusant d'accepter que sa carrière soit terminée, Llop Izquierdo a entrepris sept mois de réhabilitation rigoureuse, y compris des régimes d'entraînement sur les plages de Barcelone.

Il a réussi à défier les probabilités et est retourné aux compétitions de patinage à roulettes en été et au patinage de vitesse en hiver.

Llop Izquierdo a remporté une médaille d'or aux Jeux mondiaux de patinage à roulettes 2019 à Barcelone, suivi par sa médaille d'argent historique à Lausanne.

Il n'y avait qu'une seule façon de célébrer avec ses parents à Saint-Moritz.

 

"Je suis allé manger une paella dans un restaurant du centre ville avec ma famille et mes coéquipiers", a-t-il déclaré. "On a fêté tous ensemble et j'avais l'impression d'être chez moi juste pour un soir."

Llop Izquierdo n'a pas été en mesure d'imiter sa performance médaillée ce lundi, il a fini par terminer huitième au 1500m.

"Le 500 mètres est ma distance préférée, car je me considère davantage comme un sprinter", a-t-il dit. " C'est pourquoi je commence normalement trop vite, mais cette fois-ci, j'ai commencé trop lentement et je n'ai pas pu accélérer davantage."

"Mais c'est un privilège pour moi de participer aux Jeux, surtout après qu'on m'ait dit que je ne pourrais plus jamais patiner, je suis juste très heureux d'être ici."

back to top En