skip to content
Date
20 oct. 1964
Tags
Tokyo 1964

Irina Press pèse de tout son poids sur le pentathlon

Athlétisme - Pentathlon

Introduit aux Jeux Olympiques de Tokyo, le pentathlon a permis à trois prestigieuses athlètes de s’affronter dans une passionnante dispute.
La favorite Irina Press, originaire d’Union soviétique, avait remporté le record du monde dans cette discipline en 1959. Son talent était évident. Aux Jeux Olympiques de Rome, quatre ans avant ceux de Tokyo, elle avait concouru au 80 m haies et à la course de relais en s’attribuant les honneurs: médaille d’or de la course de haies et quatrième place avec son équipe de relais. À Tokyo, elle remplaça le relais par le lancer du poids, preuve à la fois de sa polyvalence et de son aptitude aux multiples disciplines du pentathlon. De fait, les médailles pour la course de haies et le lancer du poids lui échappèrent en 1964. En revanche, elle était la favorite au départ du pentathlon.

Deux autres grandes stars du sport lui tenaient tête : l’ancienne détentrice du record du monde Galina Bystrova, également soviétique, et la championne britannique Mary Rand qui, depuis tout juste deux jours, venait de rafler la médaille d’or au saut en longueur.
À la fin de la première journée, Irina avait une confortable avance. Galina et elle-même avaient été les plus rapides à la course de haies, suivies de près par Mary. Son lancer du poids était toutefois plus performant que celui de ses rivales : deux mètres et demi de plus que celui de Galina et six mètres de plus que le meilleur score de Mary, soit un écart béant. C’était la clé qui allait la mener à la médaille d’or.

Mary fut en fait victorieuse aux trois disciplines qui suivirent, saut en hauteur, saut en longueur et 200 m, dépassant Galina pour la seconde place et resserrant son écart avec Irina, mais la championne soviétique, capable de s’assurer de solides résultats dans chacune des épreuves, remporta le titre avec plus de 200 points, et établit un nouveau record du monde. Trois jours plus tard, elle participait à la compétition de lancer du poids en individuel mais en dépit de tous ses efforts, son lancer était loin derrière celui qu’elle avait réalisé au pentathlon. Elle termina sans médaille alors que sa sœur, Tamara, décrocha l’or.

Comme sa sœur, Irina se retira de la compétition deux ans plus tard, préférant devenir entraîneur.

Tags Tokyo 1964
back to top