skip to content
Date
10 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Judo , Slovénie , Fédération de Russie

Ippons en série sur le tatami de l’Arena Carioca avec Tina Trstenjak et Khasan Khalmurzaev

Mardi, sur le tatami de l’Arène Carioca 2, les deux judoka médaillés d’or du jour se sont imposés sur de superbes Ippons : la Slovène Tina Trstenjak en -63kg dames face à la Français Clarisse Abegnenou, et le Russe Khasan Khalmurzaev en -81 hommes devant l’Américain Travis Stevens.

La judoka slovène Tina Trstenjak a remporté mardi la médaille d'or des -63 kg aux en battant en finale la Française Clarisse Agbegnenou. L'Israélienne Yerden Gerbi et la Néerlandaise Anicka van Emden ont décroché les médailles de bronze.

Getty Images

La championne du monde 2015 a immobilisé au sol son adversaire championne du monde 2014 pour s'imposer par ippon au bout d’une minute et 45 secondes de combat. Trstenjak, 25 ans, avait déjà battu Agbegnenou, 23 ans, en finale des Mondiaux 2015.

« Fantastique, super, super, je n’ai pas de mots ! » a dit Tina Trstenjak. « Au départ, je n’ai pas été très bonne. Mais vers la fin, ça a été de mieux en mieux. Et dans le dernier combat, c’était vraiment très bon ! ». Et en effet la championne slovène a expédié ses dernières rivales (la Chinoise Yang Junxia en quart de finale, puis la Brésilienne Maria Silva en demi-finale) par ippon, avant de récidiver en finale.

Getty Images

Médaillée d’argent, Clarisse Abegnenou n’a pas caché son désarroi « Je suis déçue, je suis très déçue de moi. Après, je repars quand même avec une médaille d’argent. J’ai essayé de la faire tomber, de trouver des brèches, mais j'étais trop pressée. Il ne faut plus me parler de judo là. »

Khalmurzaev expéditif chez les -81kg hommes.

Le judoka russe Khasan Khalmurzaev a remporté de son côté la médaille d'or des -81kg en battant en finale par ippon l'Américain Travis Stevens, et décroche ainsi le 2e titre en judo pour la Russie à ces Jeux. Le judoka des Emirats arabes unis Sergiu Toma et le Japonais Takanori Nagase ont décroché les médailles de bronze.

Getty Images

Né il y a 22 ans à Nazran, la capitale de la république russe d'Ingouchie, dans le Caucase, Khalmurzaev est champion d'Europe en titre. Il a fait parler sa puissance en retournant son adversaire américain, âgé de 30 ans, qui avait enclenché un mouvement. Khalmurzaev a contré avec un superbe uchi-mata après 2 minutes 42 secondes de combat, une victoire nette et sans bavure: « Je connais ce partenaire d'entraînement, il est très fort. J'ai fait tout ce que j'ai pu pour remporter cette médaille d’or », a sobrement commenté Khalmurzaev. « Je ne peux pas y croire. Je suis heureux pour tout le peuple russe »

A propos de son parcours doré, le judoka russe a ensuite expliqué : « Le premier match contre l’Iranien Saeid Mollaei a été un peu difficile. Après ça, je me suis calmé et j’ai été plus confiant. J’ai réalisé que je ne devais pas être nerveux. Puis tout est allé selon le plan établi, selon ce que nous nous étions dit ». Le champion olympique a disputé son match le plus indécis en demi-finale, puisqu’il s’est imposé au golden score face au judoka des Emirats Arabes Unis Sergiu Toma « Les choses n’étaient pas claires dans les cinq premières minutes. Nous avons dû aller en prolongation. Il fallait que je me batte jusqu’au bout, et je l’ai fait. »

Getty Images

Travis Stevens était pour sa part très ému de son résultat : « Ce n’est pas difficile de fondre en larmes après tout ce que j’ai traversé dans ma vie et cette dernière année ! J’ai failli ne jamais voir les Jeux, j’ai presque arrêté ma carrière après toutes mes blessures. Pouvoir m’y remettre à fond pour travailler très dur, avoir toute une équipe derrière moi, et arriver sur le podium, cela vaut plus que tout pour moi ! »

back to top En