skip to content
Getty Images
PyeongChang 2018

Inspirés par leurs aînés, Michelle Gisin et Michael Matt décrochent la lune

La Suissesse Michelle Gisin et l’Autrichien Michael Matt, médaillés en ski alpin à PyeongChang 2018, ont tous deux été inspirés par les exploits passés de leurs frères et sœurs aînés.

Michelle Gisin, qui a remporté la médaille d’or du combiné alpin féminin le 22 février, a déclaré que le triomphe en descente de sa sœur Dominique à Sotchi 2014 l’avait inspirée pour "décrocher la lune".

Troisième à l’issue du volet descente de la compétition, Michelle Gisin s’est montrée assez rapide lors de la manche de slalom pour maintenir à distance la favorite, l’Américaine Mikaela Shiffrin, et déposer une deuxième médaille d’or dans la vitrine de trophées familiale.

Des mots d’encouragement

De la même manière, Michael a reçu des mots d’encouragement de son frère Mario, juste avant la deuxième manche du slalom hommes, qui ont eu l’effet escompté. Ils lui ont permis de passer de la 12e place à l’issue de la première manche à la troisième au terme de la seconde, synonyme de podium.


Getty Images

Cette médaille de bronze signifie qu’à eux trois, les frères Matt peuvent s’enorgueillir d’avoir la collection complète de médailles des Jeux Olympiques. Mario, qui a pris sa retraite après avoir gagné l’or du slalom à Sotchi 2014, et Andreas, médaillé d’argent en ski acrobatique à Vancouver 2010, étaient tous les deux devant leur télé en Autriche, à regarder leur petit frère de 24 ans en lice sur les pentes du Centre alpin de Jeongseon.

Getty Images

« Mario m’a appelé après la première manche, révèle Michael. En principe, lorsqu’il m’appelle, ce n’est jamais bon signe. Il le fait toujours quand je me suis traîné dans la première manche. Mais ça m’a servi. Il m’a dit que je n’avais pas l’air à l'aise. Ce n’est pas ma façon de skier, alors on a fait des petits réglages.assez fluide. Je ne skie pas comme ça d’habitude et on a rectifié un peu le tir., et ce n'est pas ma façon de skier, alors on a changé cela. »

L’angoisse de l’attente

Matt a commis une petite faute dans la deuxième manche, et à son arrivée en bas de la piste, il était persuadé qu’il ne finirait pas sur le podium, même si son nom s’affichait alors au plus haut sur le tableau d’affichage.


Getty Images

Cette impression a semblé se confirmer, puisque tour à tour, le Suisse Ramon Zenhaeusern et le Suédois Andre Myhrer ont amélioré son temps. C’est alors que le favori norvégien Henrik Kristoffersen, qui s’élançait le dernier, a commis une faute inhabituelle, si bien que l’Autrichien s’est retrouvé avec une médaille de bronze inespérée.

« C’était encore plus dur qu’avant le départ. Jamais je n’avais ressenti quelque chose d’aussi dingue que cette attente en bas de la piste », dit-il.

Des sœurs en or massif

De son côté, malgré sa propre médaille d’or à PyeongChang 2018, Michelle Gisin a maintenu que la victoire de sa sœur en 2014 avait été "le plus beau jour de [sa] vie".

« Nous n’avons jamais été en compétition l’une envers l’autre. Lorsqu’elle a gagné sa médaille d’or, cela a été le plus beau jour de ma vie et je pense que ce qui s’est passé aujourd’hui fait partie des meilleurs moments de notre vie », a souligné la jeune femme de 24 ans après son triomphe dans le combiné alpin. « Mais sa médaille d’or reste énorme. »

« Elle m’a fait prendre conscience qu’on pouvait décrocher la lune, et c’est ce que j’ai fait aujourd’hui. »


Getty Images
L’alignement des étoiles

Pour de nombreux observateurs, l’Américaine Mikaela Shiffrin était la favorite du combiné alors que sa coéquipière suisse Wendy Holdener, future médaillée de bronze, faisait également figure de lauréate potentielle.

« C’est incroyable d’être sur le podium avec deux skieuses aussi exceptionnelles, ajoute Michelle Gisin. Je savais qu’il fallait que je sorte le slalom de ma vie pour avoir une chance d’obtenir cette médaille d’or. »

« Je suis vraiment heureuse d’avoir réussi ma manche. Je l’attendais depuis le début de la saison et elle est arrivée pile quand il fallait. »


Getty Images


back to top En