skip to content
IOC/OIS
Buenos Aires 2018

Innovation et premières illuminent le programme du Badminton à Buenos Aires

Le Chinois Li Shifeng a remporté la médaille d’or du simple hommes en s'imposant 2-0 en finale face à l'Indien Lakshya Sen. La Malaisienne Wei Jin Goh a battu la compatriote de Li  Whang Zhiyi 2-1 pour le titre féminin. Et lors de la finale du relais par équipes, réunissant des formations composées de joueurs de différentes nations, l'équipe Alpha a pris le meilleur sur l'équipe Omega.

La Japonais Koadai Naraoka a battu le Français Arnaud-Sylvain-André Merkle pour le bronze du simple hommes (2-1), la Phittayaporn Chaiwan a pris le meilleur sur la singapourienne Yue Yann Jasmin Hooi 2-0 pour monter sur le podium féminin, tandis que l’Équipe Theta a remporté le bronze face à la formation Zeta pour la troisième place du relais mixte.

 

Pour Li Shifeng, 18 ans, la médaille d’or des JOJ est une première étape importante dans son désir de faire aussi bien que son héros, Lin Dan, double champion olympique et cinq fois champion du monde, et largement considéré comme le plus grand joueur de badminton de tous les temps. "Mon père m'a montré des vidéos de Lin Dan tous les jours pendant mon enfance, me demandant d'essayer d'imiter son style de jeu", a déclaré Li. "S'il y a quelque chose que je ne sais pas faire sur le court, je vais regarder une vidéo de Lin pour trouver la réponse. Et maintenant, je vais suivre les traces de mon idole pour me battre aux championnats du monde et aux Jeux olympiques."

CIO/OIS

Dans la finale du simple messieurs, Li, n°6 au classement planétaire junior, a battu son adversaire mieux classé, l'indien Lakshya Sen, n°3 mondial, avec une facilité surprenante (21-15, 21-19), bien que Sen se soit rebellé en sauvant quatre balles de match à la suite, avant que son adversaire chinois ne finisse par l'emporter.  Li a célébré sa victoire en s'effondrant sur le court fou de bonheur et en déchirant sa chemise. "Je me sens libéré par cette victoire, ça fait plus d'un an que je me prépare", a-t-il dit après avoir succédé à son compatriote Shi Yuqi, vainqueur aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014."Mon coéquipier Shi a gagné à Nanjing et cette année, je conserve l'or pour la Chine. Mais ma mission n’est toujours pas terminée, mon rêve est encore plus grand."

CIO/OIS

Il n'y a toutefois pas eu de doublé chinois en simple. Goh Jin Wei a accompli son objectif d'offrir à la Malaisie sa première médaille d'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, en remontant au score face à son adversaire Wang Zhiyi en finale, puisqu'elle a concédé le premier set. Goh s'est finalement imposée 16-21, 21-13, 21-19 face à sa rivale chinoise.  "J'avais tellement hâte de remporter la première médaille d'or de la Malaisie aux JOJ! Mais après cela, je dois repartir de zéro. J'espère que je pourrai obtenir de bons résultats au niveau senior à l'avenir."

La compétition de badminton s'est achevée avec la nouvelle et passionnante épreuve du relais par équipes. "Personne ne savait vraiment à quoi cela ressemblerait jusqu'à ce que nous commencions à jouer, mais cela fonctionne vraiment bien!", a noté le joueur néo-zélandais, Oscar Guo, qui a évolué dans l'équipe Omega médaillée d'argent. "Je rencontre de nouvelles personnes ainsi que l’esprit d’équipe qui est si important aux Jeux Olympiques."

L’Allemand Lukas Resch, de l’équipe Theta, qui a gagné la médaille de bronze, a ajouté: "C’était vraiment différent et très difficile à jouer. Vous ne savez jamais si vous allez gagner ou non jusqu'au dernier moment. Il s'agit vraiment faire en sorte que les athlètes évoluent ensemble. Sinon, nous nous battrions juste les uns contre les autres, comme des ennemis. Mais maintenant, nous faisons équipe, et j'apprends à les connaître."

CIO/OIS

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En