skip to content
IOC
Date
14 août 2019
Tags
Actualités Olympiques, Anvers 1920
Anvers 1920

Il y a 99 ans, le drapeau olympique flottait pour la première fois

Symboles de la paix retrouvée après le conflit mondial 1914-1918 qui a laissé l'Europe en ruines, les Jeux de la VIIe olympiade à Anvers en 1920 vont être le théâtre d'exploits de champions légendaires, mais également d'une cérémonie d'ouverture qui va marquer l'histoire du grand rassemblement sportif imaginé par Pierre de Coubertin. Le drapeau olympique flotte pour la première fois et le Belge Victor Boin prononce le serment des athlètes pour la première fois.

CIO
 

Alors que les Jeux de 1916 ont été attribués à Berlin, Anvers dépose sa candidature pour ceux de 1920, tout comme la ville de Budapest. Le 23 juin 1914, lors de la 16e Session du CIO à Paris, la candidature des deux villes est enregistrée. Un peu plus d'un mois plus tard, la première Guerre mondiale éclate et toutes les activités du Comité International Olympique sont suspendues. Cherchant un terrain neutre, Pierre de Coubertin décide alors d'installer le siège de l'institution à Lausanne. Les Jeux de Berlin 1916 n'auront pas lieu. Et c'est dans la grande ville vaudoise qu'a lieu la 17e Session. Le 5 avril 1919, Anvers est désignée organisatrice des Jeux en hommage au lourd tribut payé par la Belgique durant le conflit. Dans une Europe dévastée, ce grand rassemblement sportif se déroulera sous le signe de la paix.

L'affiche des Jeux présente d'ailleurs une farandole de drapeaux entrelacés pour signifier la réunion des peuples après la dramatique période 1914-1918.

Les Jeux de la VIIIe olympiade ne débutent pas avec la cérémonie d'ouverture (laquelle aura lieu le 14 août), mais par des épreuves hivernales sur glace disputées en avril 1920 compte tenu d'un climat plus froid : le hockey sur glace pour la première fois, et le patinage artistique pour un retour après une apparition initiale à Londres en 1908. En hockey, le Canada, avec des joueurs du club des Winnipeg Falcons l'emporte devant les États-Unis et la Tchécoslovaquie. En patinage artistique, le Suédois Gillis Grafström s'adjuge la médaille d'or… qu'il conservera aux Jeux d'hiver de 1924 et 1928. La Suédoise Magda Julin s'impose chez les dames, et les Finlandais Ludowika et Walter Jakobsson dans la compétition des couples.

CIO

Avant l'ouverture officielle, il y a également le tir à l'arc avec en vedette le Belge Hubert Van Innis qui gagne à 54 ans six médailles dont quatre en or, le polo gagné par la Grande-Bretagne, 13-11 en finale face à l'Espagne, et le cyclisme sur route et sur piste.

Un drapeau olympique conçu sept ans plus tôt par Pierre de Coubertin

Le stade olympique d'Anvers, d'une capacité de 35 000 spectateurs, a été construit spécialement pour les Jeux de 1920, et accueillie la cérémonie d'ouverture le 14 août. Cette cérémonie restera dans l'histoire pour au moins deux raisons : le drapeau olympique apparaît pour la première fois et le serment olympique des athlètes est prononcé pour la première fois. Les cinq anneaux entrelacés (bleu, jaune, vert, noir, vert rouge sur fond blanc) expriment l'activité du Mouvement olympique : ils représentent l'union des cinq continents et la rencontre des athlètes du monde entier aux Jeux Olympiques. Ce drapeau ô combien symbolique a été conçu dès 1913 par Pierre de Coubertin, mais c'est dans la ville belge qu'il flottera pour la première fois.

Au matin de la cérémonie d'ouverture, ce samedi d'il y a 99 ans, "un service religieux à la mémoire des athlètes morts pour la patrie fut célébré dans la cathédrale, suivi d'un Te Deum et d'une allocution de Son Éminence le Cardinal Mercier", lit-on dans le rapport officiel.

CIO

Dans l'après-midi, l'émouvante cérémonie d'ouverture se déroule avec le défilé des athlètes des 29 délégations précédés de leurs porte-drapeaux, qui se rangent de manière ordonnée au centre du stade, et le discours du président du CIO Henri de Baillet-Latour, qui, s'adressant au Roi de Belgique Albert 1er, déclare : "Des quatre coins du monde, répondant à notre invitation, les athlètes se sont assemblés à Anvers pour fêter avec nous le retour de la Paix. Puissent ces joutes se disputer d'une façon courtoise et loyale, puise le meilleur emporter la victoire ! C'est le vœu que je forme. Daignez, Votre Majesté, déclarer ouverts les Jeux Olympiques d'Anvers".

Pour la toute première fois, après que le Roi Albert 1er a prononcé les paroles d'ouverture des Jeux de VIIe Olympiade, le drapeau olympique fait son entrée dans le stade, avant d'être solennellement hissé à un mât. Des trompettes tibétaines retentissent tandis que des pigeons symboliquement parés aux couleurs des nations participantes s'envolent dans le ciel anversois.

Enfin, le porte-drapeau belge Victor Boin est pour l'histoire le premier athlète appelé à prononcer le serment des athlètes. Victor Boin est un sportif polyvalent : il est médaillé en water-polo en 1908 et 1912, nageur de course et escrimeur qui prendra l'argent à l'épée par équipes dans ces Jeux, mais également un héros de guerre, pilote de l'armée de l'air belge. Il sort du rang, monte sur un podium et déclare : "Nous jurons de prendre part aux Jeux Olympiques en compétiteurs loyaux, d'observer scrupuleusement les règlements et de faire preuve d'un esprit chevaleresque pour la gloire de nos pays et pour la gloire du sport". C'est parti pour un peu plus de trois semaines de compétitions, marquées par les exploits légendaires de Paavo Nurmi en athlétisme, Nedo Nadi en escrime, Ethelda Bleibtrey en natation, Suzanne Lenglen en tennis, Oscar Swahn médaillé d'or en tir à 72 ans, pour ne citer qu'eux.

CIO

Le drapeau aux cinq anneaux continuera à flotter dans le stade olympique jusqu'au dernier jour des Jeux le 12 septembre 1920, lors d'une cérémonie de clôture ponctuée par un discours de Pierre de Coubertin et par une cantate interprétée par 1 200 choristes et musiciens. Le drapeau olympique est remis à Paris qui organisera les Jeux en 1924. L’identité visuelle olympique est née, elle ne va que se renforcer au fil du temps, jusqu’à devenir aujourd’hui l’une des marques les plus connues et reconnues au monde !

CIO

back to top En